English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Fil d'actu... > Automatique : Delphine Bresch-Pietri, lauréate du Prix de thèse ParisTech 2013

Fil d'actu...

Automatique : Delphine Bresch-Pietri, lauréate du Prix de thèse ParisTech 2013

Novembre 2013

Présentée par Mines ParisTech et IFP Energies nouvelles (IFPEN), Delphine Bresch-Pietri a été distinguée pour ses travaux de thèse intitulée  "Commande robuste de systèmes à retard variable. Contributions théoriques et applications au domaine moteur" . Ces travaux ont été conduits sous la direction de Nicolas Petit, directeur du centre Automatique et Systèmes de Mines ParisTech, et Jonathan Chauvin, chef de projet à IFPEN.

Le Prix de thèse ParisTech récompense de jeunes docteurs, issus des laboratoires des écoles de Paris Tech, pour leurs travaux de grande qualité scientifique permettant une avancée de la recherche.

Partant d'un problème concret sur le contrôle des systèmes de recirculation des gaz brûlés dans un moteur à essence, Delphine Bresch-Pietri a décelé un verrou scientifique qu'elle a levé en parvenant à un résultat théorique majeur pour le domaine de l'automatique, qualifié par les experts de   "pièce manquante entre théorie et pratique" .

Interrogée sur l'intérêt d'avoir effectuée sa thèse dans un centre de recherche appliquée comme IFPEN, Delphine Bresch-Pietri a déclaré : "Il était essentiel pour moi d'appliquer concrètement les développements théoriques que j'ai menés . Tout d'abord, pour prouver la faisabilité de ces solutions mais aussi pour mettre en perspective ces parties plus théoriques de mon travail et être capable de voir quelles avancées, en pratique, étaient utiles ou nécessaires. Les bancs moteurs que possède IFPEN ont, à cet égard, constitué une ressource précieuse lors de ma thèse."

Delphine Bresch-Pietri est en post-doctorat au MIT jusqu'à la fin de l'année. Elle travaille sur la commande de véhicules semi-autonomes pour prévenir les collisions aux intersections. Plus spécifiquement, elle développe une stratégie de contrôle distribué prenant en compte les retards de communication entre véhicules pour assurer la sécurité du conducteur. Elle rejoindra ensuite le GIPSA-Lab à Grenoble en tant que Chargée de Recherche CNRS.

Les dispositifs de recirculation des gaz brûlés et les systèmes de post-traitement constituent deux éléments permettant de réduire fortement les émissions polluantes des véhicules à moteur essence. Ces dispositifs sont toutefois délicats à piloter en temps réel en raison des conditions même de leur mise en œuvre.

  • Premièrement, l’éloignement des capteurs embarqués sur les moteurs de série génère des retards de mesure par rapport aux phénomènes physiques.
  • Deuxièmement, les flux de matière dans les nombreux circuits de canalisations présents sur un moteur subissent des retards de transport .

Ces décalages temporels sont en outre incertains et surtout variables. Les difficultés induites par cette variabilité sont connues et répertoriées depuis longtemps, mais avaient jusqu’à présent été négligées ou traitées par des méthodes heuristiques très insuffisantes en pratique.

Les techniques de compensation de retards par principe de prédiction peuvent offrir une alternative attrayante, même si la théorie de l’Automatique considère que ces méthodes sont par trop sensibles aux incertitudes et difficiles à étendre au cas de données variables.

Dans le travail conduit par Delphine Bresch-Pietri, les deux problèmes ont été résolus grâce à une méthode nouvelle de commande adaptative à paramètres distribués. Celle-ci offre la pièce manquante entre théorie et pratique car il permet de traiter dans un cadre unifié les solutions ad-hoc développées par des ingénieurs de terrain, tout en proposant une amélioration concrète et implémentable de ces solutions.

Les méthodes proposées, validées par la théorie comme par l'expérience, ont permis un important gain sur les temps de réponse et sur la robustesse du contrôle, sans surcoût ni ajout de complexité. Grâce à d’autres travaux menés à IFPEN, les systèmes de recirculation de gaz brûlés et les systèmes de post-traitement tendent vers leur plein potentiel d'utilisation.
 

D. Bresch-Pietri ,  J. Chauvin, and N. Petit, "Adaptive control scheme for uncertain time-delay systems", in Automatica, Vol. 48, Issue 8, 2012
DOI: 10.1016

D. Bresch-Pietri, T. Leroy, J. Chauvin and N. Petit, "Practical delay modeling of externally recirculated burned gas fraction for Spark-Ignited engines", chapter in "Delay Systems: from Theory to Numerics and Applications", Vol. in "Advances in Delays and Dynamics". Vol. 1, pp. 359-372 (eds) T. Vyhlídal, J.-F. Lafay, R. Sipahi , Springer 2014
HAL: hal-00873571

Retour à la liste : Fil d'actu...


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube