English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Cachet : nouveau programme européen de recherche sur le CO2

Communiqués de presse

Cachet : nouveau programme européen de recherche dans le domaine du captage et du stockage du CO2

12 octobre 2006

Logo Cachet CO2 Logo IFP


Un nouveau programme de recherche européen, Cachet (Carbon capture via hydrogen energy technology), dans le domaine du captage et du stockage géologique vient d'être lancé. Financé par la Commission européenne pour une durée de 3 ans, le projet a pour objectif de développer des technologies visant à réduire de 90 % les gaz à effet de serre émis par les centrales électriques.

Coordonné par BP, Cachet regroupe des partenaires industriels, universitaires et gouvernementaux, issus des Etats membres de l'Union Européenne, des Etats en voie d'adhésion, des Etats-Unis, du Canada, de la Chine et du Brésil. Cachet s'inscrit également dans le cadre du projet international CCP * sur le captage du CO 2. L'objectif de Cachet est de développer des technologies innovantes pour la production d'hydrogène à partir du gaz naturel, sans émission de CO 2, en divisant par deux les coûts. L'hydrogène ainsi produit pourrait être utilisé pour fournir de l'énergie, l'eau étant le seul rejet. Les technologies, développées et évaluées économiquement dans le cadre de Cachet, pourraient être testées, en cas de succès, sur unité pilote d'ici à 2009 puis sur unité de démonstration, avant une commercialisation d'ici à 2015.

Quatre technologies de captage du CO 2 avant combustion, jugées les plus prometteuses pour la conversion du gaz naturel en hydrogène et le captage simultané du CO 2, sont plus particulièrement étudiées. Elles pourront être mises en oeuvre dans les nouvelles centrales thermiques à cycle combiné et permettre ainsi de réduire de façon conséquente les émissions de CO 2. En outre, les autres secteurs recourant largement à l'hydrogène, comme le raffinage du pétrole brut, la fabrication de produits chimiques ou, à plus long terme, les piles à combustible pour applications dans les transports pourraient également bénéficier de cet hydrogène produit à coûts réduits.

Les technologies en cours de développement portent notamment sur le procédé HyGenSys (vaporeformage du méthane et production d'électricité), les technologies Redox (décarbonisation en une seule opération et reformage en boucle chimique), les réacteurs à membrane perméable à l'hydrogène pour le reformage du gaz naturel et le Water Gas Shift amélioré.

Partenaire du projet, l'IFP conduit plus particulièrement des travaux sur l'amélioration de la technique du vaporeformage du gaz naturel et coordonne les recherches sur le procédé HyGenSys (marque déposée par l'IFP). L'objectif est de coproduire hydrogène et électricité avec une meilleure efficacité thermique tout en assurant le captage du CO 2. Un réacteur/échangeur assure la production d'hydrogène et une turbine à gaz produit l'électricité. L'efficacité énergétique est accrue en chauffant le réacteur/échangeur à haute température grâce à une partie des gaz chauds issus de la turbine. Ces gaz étant sous pression, le captage du CO 2 qu'ils contiennent est facilité. "Nous sommes à l'origine de ce nouveau concept qui sera développé notamment avec Technip pour les aspects mécaniques et avec Siemens en ce qui concerne la turbine, précise Jean-Pierre Burzynski, directeur adjoint du Centre Raffinage-pétrochimie de l'IFP. Notre objectif est de démontrer la technologie à l'échelle d'un pilote de taille significative en 2009-2010, pour une mise sur le marché d'un procédé industriel entre 2012 et 2015". Cette approche pourrait être une solution intéressante pour la production combinée d'électricité et de carburant pour les transports.

* Le Projet de Capture de CO 2 (CCP) est mené dans le cadre d'un partenariat international regroupant de grandes entreprises du secteur de l'énergie, des gouvernements et des universités. Il est axé sur le développement technologique du captage et du stockage géologique du CO 2 . L'objectif de ce consortium vise à réduire le coût du captage du CO 2 après combustion tout en développant des méthodes de stockage souterrain du CO 2 en toute sécurité.

Pour tout complément d'information et pour une liste complète des partenaires, visitez le site www.CACHETCO2.eu.

ligne de séparation orange

+ Notre engagement dans la recherche > Les projets européens > Projets portant sur l'hydrogène


Contact presse IFP

Anne-Laure de Marignan

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifp.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube