English version
Flux RSS
Accueil

Communiqués de presse

Convertir la chaleur perdue en électricité : Enogia installe une mini-centrale électrique sur une unité de méthanisation dans une exploitation agricole des Côtes d’Armor

10 juin 2014

La start-up marseillaise Enogia, spécialisée dans les systèmes ORC (Organic Rankine Cycle) permettant de convertir la chaleur perdue en électricité, vient d’installer sur une unité de méthanisation d’une exploitation agricole une petite turbine très innovante, fonctionnant comme une centrale électrique. C’est la première fois en France qu’un système ORC est installé pour une unité de petite puissance (100 kW).

Christophe et Sévérine Aubry, agriculteurs près de Saint Brieuc dans les Côtes d’Armor, viennent de mettre en service une unité de méthanisation avec cogénérateur assortie du système ORC Enogia dans leur exploitation de Ker-Noe. L’objectif est triple :

  • Valoriser le biogaz issu des déchets agricoles (fumier, matières végétales) au travers de la combustion du biogaz dans un moteur de cogénération (100 kW).
     
  • Valoriser la chaleur perdue contenue dans les gaz d'échappement du moteur grâce au système ORC (5 à 7 kW supplémentaires).
     
  • Valoriser leurs déchets agricoles. En effet, le digestat produit à l’issue du procédé de méthanisation peut être utilisé à l’épandage sur toutes les cultures, permettant ainsi de réduire de près de 50%, voire supprimer, l’utilisation d’engrais azotés.

Le principe du système ORC est de transformer la chaleur émise par le moteur en énergie utile via un fluide de travail. Au contact des gaz d’échappement, le fluide se transforme en vapeur sous pression, laquelle va alimenter une turbine. La rotation de cette turbine produit alors de l’électricité.

Les petites turbines (d’une gamme de puissance entre 5 et 100 kW) commercialisées par Enogia sont co-développées avec IFP Energies nouvelles - plus d’information dans le communiqué de presse «Enogia et IFPEN s’allient pour développer des mini-centrales électriques » du 3 avril 2014 - Fonctionnant comme une petite centrale électrique, ces turbines possèdent très peu de pièces d’usures, très peu de pièces en mouvement relatif ce qui leur confère une grande fiabilité et nécessite peu d'entretien comparé aux solutions basées sur des machines à piston ou à vis sans fin.

La turbine installée à Ker-Noe, tout à fait adaptée au moteur de cogénération de 100 kW mis en place sur cette exploitation, permettra de produire entre 5 et 7% d’électricité additionnelle. Le retour sur investissement est estimé à 3 ans.
 

Vidéo :

IFP Energies nouvelles est un acteur public de la recherche et de la formation. Son champ d’action est international et couvre les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action.

Enogia est une start-up développant des solutions de conversion énergétique à Cycle Organique de Rankine, qui permettent de valoriser des rejets de chaleur fatale (échappements de moteurs, procédés industriels) ou des sources de chaleur renouvelables (géothermie, biomasse, solaire, …). L’expertise machines tournantes et les capacités d’Enogia à développer et industrialiser les turbines de détente de fluide organique lui assurent un avantage concurrentiel, et lui permettent de mettre sur le marché une gamme de produits innovants intégrant ces technologies. http://www.enogia.com


Contact presse - IFPEN

Fulgoni

Patricia

Tel. : 01 47 52 67 21

presse@ifp.fr

Enogia

Leroux

Arthur

Tel. : 01 47 52 67 21

arthur.leroux@enogia.com

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube