English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Evaluation d'IFP Energies nouvelles par l'HCERES : Des conclusions très positives

Communiqués de presse

Evaluation d'IFP Energies nouvelles par l'HCERES : Des conclusions très positives

30 mars 2015

Suite à l’audit mené fin novembre 2014, le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES) vient de publier son rapport d’évaluation d’IFP Energies nouvelles (IFPEN). Le rapport analyse la stratégie mise en œuvre par IFPEN en termes de gouvernance, de recherche, de valorisation / communication, de partenariats et de formation / diffusion des savoirs.

Les principales conclusions du rapport, très positives, confirment la cohérence et la crédibilité du positionnement d’IFPEN comme « centre de recherche technologique unique, (…) passerelle entre le monde académique et le monde industriel. » L’HCERES souligne la solidité de sa stratégie d’innovation, tournée vers la transition énergétique et les nouvelles technologies de l’énergie (NTE), et de son modèle économique porté par le groupe IFPEN, relais de mise sur le marché de ses technologies. Il note, en particulier, la capacité d’IFPEN à pratiquer l’amélioration continue, aussi bien dans le domaine de la recherche et innovation (R&I) que dans les fonctions supports.

 Les points forts soulignés par l’HCERES s’articulent autour des axes suivants :

  • Dans le cadre de la politique scientifique d’IFPEN, l’HCERES note l’existence d’une vision scientifique renforcée par l’identification de verrous transverses liés à ses activités, qui constituent « un vrai outil de pilotage des programmes de recherche, des projets scientifiques et des sujets de thèses. » Ces verrous focalisent son effort de recherche et guident ses partenariats académiques structurants. La pertinence du processus d’évaluation interne des directions de recherche, indépendant et transparent, et mené avec l’appui du Conseil scientifique, a également été soulignée.
     
  • HCERES rappelle que « la quête de l’innovation est constitutive de l’ADN d’IFPEN ». Développer des innovations répondant à la demande industrielle et sociétale pour créer de la richesse et des emplois guide l’ensemble de la R&I d’IFPEN. La valorisation des résultats de ses recherches est qualifiée de « remarquable » avec « un succès incontestable en termes de dépôt de brevets, de produits commercialisables ou de concessions de licence à des filiales ou partenaires industriels ». En 2014, IFPEN a été classé pour la 4e  année consécutive dans la liste du Top 100 Global Innovators par Thomson Reuters. L’HCERES reconnaît la force de ce savoir-faire historique dans le domaine des hydrocarbures, lequel doit être déployé dans les NTE.
     
  • La réussite d’IFP School est reconnue dans « toutes ses composantes (ingénieur, master, doctorat) », et l’Ecole est présentée comme un « contributeur puissant au développement d’IFPEN. » Ouverte sur le monde industriel et académique, IFP School délivre environ 600 diplômes par an. 95 % des étudiants trouvent un emploi dans l’année qui suit  l’obtention de leur diplôme. L’HCERES souligne également que « la formation par apprentissage est un trait remarquable de l’école avec plus de 40 % des élèves relevant de ce dispositif. ». Et ajoute : « La stratégie d’IFP School est solidement ancrée dans la stratégie générale d’IFPEN », comme en témoigne l’évolution de ses programmes d'enseignement en direction des NTE.
     
  • L’HCERES confirme l’importance de la dotation budgétaire pour soutenir le développement d’IFPEN dans les NTE, au service des défis socio-économiques de la transition énergétique. IFPEN s’est en effet engagé, dans le cadre d’un plan moyen-long termes 2012-2025, à dédier entièrement cette dotation à la recherche exploratoire, au secteur non mature des énergies nouvelles et à la formation, et à autofinancer par l’industrie la recherche dans le domaine mature des hydrocarbures.
     
  • Le rôle d’IFPEN comme acteur, pilote et expert, en appui des politiques publiques, au sein des structures du Système français de recherche et d’innovation (SFRI) dont il est membre et de l’Alliance ANCRE, qui rassemble les principaux organismes de recherche œuvrant dans le domaine de l’énergie, est salué par l’HCERES.
     
  • L’engagement d’IFPEN dans la démarche de partage des savoirs à travers une large palette de publications et événements, et en direction de toutes sortes de publics (scientifiques, industriels, pouvoirs publics et grand public) est également qualifié de « remarquable » par l’HCERES.
     
  • Enfin, le rapport d’évaluation souligne l’efficience générale des processus de gouvernance et de pilotage. Ces processus s’appuient sur une organisation matricielle claire, un système de management par la qualité, une gestion opérationnelle des projets structurée, et, enfin, une capacité d’adaptation dynamique aux évolutions du contexte énergétique.

L’HCERES a soulevé quelques axes de progrès et émis des recommandations qui vont, en grande majorité, dans le sens des efforts d'ores et déjà engagés par IFPEN. C’est le cas en particulier des actions qu’il recommande pour renforcer le déploiement d’IFPEN dans le domaine des NTE : recherche d’opportunités de collaborations internationales avec des laboratoires et des jeunes pousses de référence au plan mondial, ouverture du Conseil d’administration à de nouveaux acteurs PME et ETI, renforcement de l’ouverture de l’Ecole aux NTE, développement de la culture et de la pratique du parangonnage, diversité accrue du recrutement, adaptation de son savoir-faire en matière de transfert dans les technologies matures à des projets à plus hauts risques, etc.

IFPEN se félicite de la convergence de vue entre son rapport d’autoévaluation et l’évaluation du Comité. IFPEN s’engage à étudier les préconisations du rapport comme il l’avait fait lors de la précédente évaluation en 2011. Le HCERES a, en effet, souligné la « trajectoire positive » d’IFPEN depuis la dernière évaluation, illustrée par « des améliorations sur de nombreux critères en dépit d’une conjoncture difficile ». Le rapport de l’HCERES montre en effet que, malgré une baisse de son financement public sans commune mesure par rapport aux autres organismes de recherche français, IFPEN a su maintenir son niveau d’excellence au service de l’innovation, dans le cadre des missions qui lui sont confiées par les pouvoirs publics. L’ensemble des conclusions du rapport seront structurantes dans le cadre de l’élaboration du COP 2016-2020 qui va s’engager en 2015.
 

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur public de la recherche et de la formation. Son champ d’action est international et couvre les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action. Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant l’émergence d’un mix énergétique durable ;
  • la création de richesse et d’emplois en soutenant l’activité économique française et européenne, et la compétitivité des filières industrielles associées (existantes et émergentes).

 Partie intégrante d’IFPEN, son école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.


Contact presse

De Marignan

Anne-Laure

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifpen.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube