English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > IFPEN consacre un numéro spécial de sa revue scientifique OGST à Yves Chauvin, Prix Nobel de Chimie 2005

Communiqués de presse

IFPEN consacre un numéro spécial de sa revue scientifique OGST à Yves Chauvin, Prix Nobel de Chimie 2005

20 avril 2016



A l’occasion de l’anniversaire de la disparition, il y a un an, d’Yves Chauvin, colauréat du Prix Nobel de Chimie 2005 et Directeur de recherche à IFPEN (IFP Energies nouvelles), IFPEN consacre un numéro spécial de sa revue scientifique Oil & Gas Science and Technology (OGST) à ce grand chimiste français.

Placé sous le patronage de l’Académie des sciences dont Yves Chauvin était membre, ce numéro a été conçu sous la direction d’Hélène Olivier-Bourbigou, très proche collaboratrice d’Yves Chauvin à IFPEN, et elle-même reconnue parmi les meilleurs experts mondiaux en catalyse moléculaire.

Des chimistes de renommée internationale, dont Robert Howard Grubbs colauréat du Prix Nobel, ont accepté de contribuer à cet hommage. Leurs articles scientifiques de haut niveau traitent en particulier de la métathèse qui a valu à Yves Chauvin ce prix Nobel. Ses découvertes sur le mécanisme de la métathèse* ont en effet révolutionné la chimie organique et la catalyse. Elles ont permis des applications industrielles dans des domaines très variés comme le raffinage, la production de plastiques ou la pharmacie, qui s’inscrivent dans une chimie plus durable.

La revue Oil & Gas Science and Technology (OGST) est une revue bimestrielle éditée par IFPEN et indexée dans les plus grandes bases de données internationale. Elle rassemble les contributions d’auteurs dans des disciplines scientifiques complémentaires liées à l’exploitation et l’utilisation des énergies fossiles et alternatives, dans l’optique de la transition énergétique.

>> Consulter la revue en ligne
  

* Qu’est-ce que la métathèse des oléfines ? 

La réaction de métathèse des oléfines (du grec μετα qui signifie transposition) a été découverte en 1931 lors de la dimérisation du propène (un hydrocarbure insaturé alcène issu du pétrole) qui conduit à la formation d’éthylène et de butène. Cependant, les rendements étaient très faibles et les conditions de chauffage drastiques (plus de 700°C !) ne permettaient pas une utilisation industrielle. Dans les années 60, des scientifiques américains ont amélioré ce procédé en ajoutant des métaux de transitions tels que le tungstène (W) ou le molybdène (Mo) sans pour autant comprendre le mécanisme de la réaction ni comment l’appliquer comme outil de synthèse en chimie. C’est là que le génie de Yves Chauvin intervient. En 1971, il propose un mécanisme expliquant l’intervention du métal dans la métathèse des oléfines qui peut être schématisé par « deux couples de danseurs qui se mettent en carré puis échangent leurs partenaires respectifs pour conduire à deux nouveaux couples de danseurs ».Cette hypothèse fut confirmée par l’américain R. R. Schrock en 1980. Ces découvertes ont conduit à l’élaboration de nombreux catalyseurs de métathèse dans les années 90. Aujourd’hui, ces catalyseurs sont très utilisés en synthèse organique car ils permettent de simplifier considérablement les voies de synthèse pour la fabrication de nouveaux médicaments et trouvent également de nombreuses applications dans le développement de nouveaux matériaux (polymères).

Plus d'information :

+ Dossier : Yves Chauvin, Ingénieur et Directeur de recherche à IFPEN de 1960 à 1995, lauréat du prix Nobel de Chimie 2005


Contact presse

De Marignan

Anne-Laure

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifpen.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube