English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > L'IFP accroît ses liens avec l'industrie via les JIP

Communiqués de presse

L'IFP accroît ses liens avec l'industrie via les JIP (Joint Industry-funded Project)

15 mai 2006

L'IFP réunit aujourd'hui plus de 60 industriels, pétroliers et parapétroliers du monde entier, pour leur présenter les nouveaux programmes de recherche en exploration et production qu'ils vont pouvoir co-financer dans le cadre de JIP (Joint Industry-Funded Project). C'est la 5ème rencontre de ce type organisée par l'IFP qui rassemble chaque année davantage de partenaires potentiels.

Le JIP est une forme originale de collaboration industrie/recherche dont les conditions sont les suivantes : l'IFP opère seul ou avec un autre organisme de recherche - voire même une compagnie pétrolière - les travaux de R&D, les industriels co-financent le programme (le ticket d'entrée est en moyenne de 50 000 euros) et bénéficient en contrepartie des résultats, l'IFP gardant la propriété industrielle de ses technologies.

Initiée depuis une dizaine d'années par l'IFP, la formule des JIP rencontre de plus en plus de succès auprès des industriels. Entre 2003 et 2005, le chiffre d'affaires a été multiplié par deux; cette forte croissance devrait se poursuivre dans les années à venir. Les JIP représentent aujourd'hui environ 5 % du volume de R&D de l'IFP dans le domaine de l'exploration et de la production pétrolière, avec un objectif de 10 % pour la période 2006-2010. Une douzaine de JIP, d'une durée de 2 ou 3 ans, sont actuellement en cours et 6 à 7 nouveaux projets devraient voir le jour en 2007.

Si ces JIP connaissent un succès grandissant c'est parce qu'ils répondent à la fois aux besoins d'un centre de recherche appliquée comme l'IFP et à ceux de l'industrie : côté IFP, les JIP lui permettent de développer et valider des méthodologies et des technologies en les confrontant au terrain. C'est aussi un moyen pour les équipes de R&D d'être en phase avec les problèmes réels des industriels : en effet, chaque chercheur à l'IFP peut faire une proposition de montage de JIP qui sera ensuite validée par un comité de sélection. Côté industriels, ces formes de coopération leur permettent de bénéficier de l'expertise de l'IFP et des dernières avancées de la technologie, et ce, bien avant qu'elles soient commercialisées, de contribuer à l'orientation de ces programmes de recherche, de diminuer les coûts de développement et, enfin, de répartir les risques.

Trois types de JIP sont conduits à l'IFP : des études régionales comme le JIP "Berkine Gas" mené en partenariat avec la compagnie pétrolière algérienne Sonatrach et dont l'objectif est d'évaluer le potentiel en gaz naturel de gisements très enfouis, à plus de 5000 mètres, du bassin de Berkine. Neuf compagnies pétrolières se partagent le financement : Anadarko, BP, Cepsa, Eni Algeria, Gaz de France, Repsol-YPF, Statoil, Talisman et Total. Pour Sonatrach, l'intérêt est évident : le développement de Berkine dépendra des résultats de cette évaluation. Les JIP peuvent aussi permettre de développer des logiciels prototypes destinés à être industrialisés; l'IFP valide alors une méthodologie par la confrontation avec les données opérationnelles des partenaires. Enfin, un JIP peut permettre de valider des résultats d'expérience de laboratoire : ainsi le JIP Acacia, avec pour partenaires Eni, Petrobras, Schlumberger et Total, a pour objectif de s'assurer de la tenue des ciments des puits lors de l'injection de CO 2, un enjeu majeur pour le stockage géologique du CO 2.

A côté de la recherche sur fonds propres et des contrats de recherche avec des industriels, les JIP sont un instrument essentiel pour l'IFP dans la compréhension des problématiques industrielles et dans l'orientation de ses programmes. Pratiquée à l'étranger depuis de nombreuses années sous des formes différentes, la formule du JIP a fait ses preuves. Sur les pas de l'IFP, d'autres centres de recherche français songent également à y recourir.

Plus d'information :
Evenements > 2006 Fifth Annual JIP Seminar (programme du séminaire, en anglais)

L'IFP est un centre de recherche et de développement industriel, de formation et d'information dans les domaines des hydrocarbures (pétrole et gaz), de leurs utilisations, en particulier par les véhicules, et des nouvelles technologies de l'énergie et de l'environnement (production de carburants ex-biomasse, biocarburants, hydrogène, capture et stockage du CO 2 , etc.).Dans un contexte énergétique international marqué par des défis majeurs - renouvellement des réserves pétrolières, renforcement du mix énergétique et lutte contre le changement climatique - la vocation de l'IFP est d'innover en développant et en transférant les technologies permettant de fournir l'énergie pour satisfaire les besoins mondiaux croissants liés aux secteurs des transports et de la pétrochimie, de façon durable et respectueuse de l'environnement, tout au long du XXIe siècle.


Contact presse IFP

Anne-Laure de Marignan

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifp.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube