English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Lancement du projet de recherche européen Octavius pour la démonstration industrielle du captage du CO2 en post-combustion

Communiqués de presse

Lancement du projet de recherche européen Octavius pour la démonstration industrielle du captage du CO2 en post-combustion

21 mars 2012

Octavius


Les 13 et 14 mars derniers, s'est déroulée sur le site de Solaize d'IFP Energies nouvelles (IFPEN) la réunion de lancement du projet européen Octavius (7 e PCRD) dédié au captage du CO 2 en post combustion.

Etape-clé de la filière CSC, le captage consiste à extraire le CO 2 produit par les grandes unités industrielles émettrices, puis à le mettre sous pression avant injection dans un stockage géologique. Le projet Octavius s'intéresse particulièrement au captage de CO 2 en post-combustion, pour lequel le CO 2 est séparé par absorption dans un solvant chimique. L'enjeu des recherches menées dans le projet est d'augmenter significativement les performances énergétiques de l'étape de captage pour en réduire les coûts.

Coordonné par IFPEN, le projet Octavius rassemble 16 autres partenaires du monde de la recherche et de l'industrie :

  • 13 partenaires issus de 8 pays de l'Union européenne et associés : TNO, Sintef, NTNU, Ineris, DTU, TUHH, E.ON, EnBW, Doosan, Power Systems, Enel, Laborelec (GDFSuez), EDF, Prosernat.
  • un partenaire de la Fédération de Russie : TIPS.
  • deux partenaires d'Afrique du Sud : EcoMetrix et Eskom.

D'une durée de 5 ans, Octavius opère un budget de 13,5 M€, dont 8 M€ sont financés par la Commission européenne.

Octavius poursuit deux objectifs :

  • préparer les premiers démonstrateurs de captage et stockage du CO 2 (CSC) à l'échelle d'une centrale thermique qui mettront en œuvre des procédés de captage du CO 2 de première génération utilisant des solvants de type amines. Trois pilotes de captage du CO 2 – pilotes Cato à Maasvlakte (Pays-Bas), Enel à Brindisi (Italie) et EnBW à Heilbronn (Allemagne) – permettront de tester l'opérabilité et la flexibilité de ces procédés de première génération.
  • réaliser la démonstration industrielle du procédé de captage en post-combustion de seconde génération DMX™, issu des recherches d'IFPEN. Cette démonstration sera opérée à la centrale thermique de Brindisi sur le pilote d'Enel, qui permet de capter 2,25 tCO 2/h sur fumées de combustion de charbon.

Les procédés actuels de captage en post-combustion utilisent comme solvant des alcanolamines, étudiés dans le cadre des précédents projets européens Castor et Cesar. Les projets de démonstration CSC de ROAD (Hollande) et Porto Tolle (Italie) ont retenu des procédés commerciaux utilisant ce type de solvant. Octavius fournira les dernières informations nécessaires au déploiement de ces procédés à l'échelle 1, notamment sur les aspects émissions à l'atmosphère, opérabilité, flexibilité et intégration.

Le procédé de nouvelle génération DMX™, développé par IFPEN, utilise un solvant démixant qui réduit la consommation énergétique de la régénération de près de 40%. La réduction peut aller jusqu'à 2,3 GJ par tonne de CO 2 capté, contre 3,7 GJ/tCO 2 pour un procédé de référence qui utilise une solution à 30 % poids de MonoEthanolAmine. D'après les premières estimations technico-économiques, le procédé DMX™ appliqué au captage du CO 2 sur une centrale thermique au charbon permet de réduire de 2 points de rendement la pénalité énergétique, et par conséquence de 20 % le coût associé de captage du CO 2.

En assurant la démonstration à grande échelle de l'étape de captage, Octavius contribuera au déploiement industriel de la filière CSC.

Pour en savoir plus
>> www.octavius-co2.eu


Contact presse

De Marignan

Anne-Laure

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifp.fr

Coordinateur du projet

Broutin

Paul

Tel. : 04 37 70 26 97

paul.broutin@ifpen.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube