English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Motorisation à injection directe essence - IFP Energies nouvelles pilote le nouveau projet ANR ASTRIDE

Communiqués de presse

Motorisation à injection directe essence - IFP Energies nouvelles pilote le nouveau projet ANR ASTRIDE

23 avril 2013



Le projet ASTRIDE a été sélectionné dans le cadre de l'appel à projets "Transports durables et Mobilité" de l'ANR (Agence nationale de la Recherche). Ce projet porte sur la compréhension des phénomènes physiques et leur modélisation lors du fonctionnement transitoire des motorisations à injection directe essence (IDE). L'objectif principal est d'améliorer les outils de simulation dans les conditions spécifiques d'utilisation du moteur IDE, rencontrées par exemple lors du démarrage à froid.

D'une durée de 4 ans, ASTRIDE est coordonné par IFP Energies nouvelles (IFPEN) et mené en partenariat avec deux instituts de recherche Cethil et Prisme, et trois industriels Continental, PSA Peugeot Citroën et Renault.

L'injection directe essence est une des technologies à fort potentiel pour améliorer le rendement des moteurs à allumage commandé. Or, avec cette technologie, les émissions de polluants et notamment de particules lors des phases transitoires à froid peuvent être critiques au regard des futures réglementations et générer de fortes contraintes sur le système de post-traitement des polluants.

Dans ce contexte, ASTRIDE vise à acquérir une meilleure compréhension et maîtrise des phénomènes de préparation du mélange air/essence et de son impact sur la formation des films liquides de carburant durant les phases transitoires. Le travail fortement innovant proposé dans ASTRIDE repose sur l'utilisation combinée d'outils expérimentaux, de nouvelles techniques d'analyse de mesure de vitesse (PIV) et d'outils avancés de simulation aux grandes échelles LES (Large Eddy Simulation). La compréhension acquise sera capitalisée sous forme de modèles novateurs pour la simulation système.

L'ensemble de ces outils permettront, après leur mise en œuvre dans des études spécifiques, de limiter les émissions de polluants à la source et de réduire le coût des systèmes de dépollution.

Le Centre de Thermique de Lyon (CETHIL) est une UMR CNRS/INSA Lyon/Université Claude-Bernard-Lyon1 dont l’activité est principalement dédiée à la thermique et l’énergétique, qui sont abordées aussi bien par voie de modélisation et de simulation, que par voie expérimentale. Les recherches du laboratoire couvrent des domaines très variés formant un continuum dans les échelles de longueurs ainsi que dans les températures : de la nanostructure au bâtiment, du coulis de glace à la combustion. Le CETHIL a développé des compétences dans l’étude du rôle des transferts thermiques dans les milieux réactifs confinés et la stabilisation des flammes non-prémélangées dans les écoulements fortement préchauffés. http://cethil.insa-lyon.fr

Continental Automotive France SAS innove, développe, industrialise et fabrique des composants et systèmes électroniques pour l’industrie automobile. La Division "Powertrain", impliquée dans le projet, a des responsabilités mondiales sur la formation des sprays (recherche avancée) et sur le développement de fonctions de contrôle moteur. Ces activités sont liées à la production de calculateurs moteurs dans les usines de Toulouse et de Foix et la commercialisation de systèmes complets de contrôle moteur, incluant l'injection. Continental apporte son expertise de fournisseur de rang un, et ses compétences et son implication dans la définition des besoins du système injection de prochaine génération EU6/6+/7. Continental a, en outre, coordonné les projets PREDIT JET-IDE1, JET-IDE2, et FUI MAGIE dans ce domaine. www.conti-online.com

Le laboratoire PRISME est un laboratoire propre de l’Université d’Orléans, dont l’objectif est de mener des recherches pluridisciplinaires dans les domaines de la mécanique, de l’énergétique et de l’ingénierie des systèmes. Les chercheurs de l’axe thématique Energie, Combustion et Moteur réalise ainsi des recherches essentiellement expérimentales portant sur la compréhension des phénomènes de combustion rencontrés dans les moteurs à combustion interne ainsi que sur l’optimisation et le contrôle. Ils ont acquis ainsi une expertise dans le domaine des phénomènes physico-chimiques appliqués aux moteurs allant de la détermination de paramètres fondamentaux (à partir d’enceintes à pression et/ou température contrôlées) à une analyse macroscopique de la combustion à partir des résultats sur banc moteur monocylindre opaque en développant des outils de traitement et d’analyse spécifiques. L’équipe est un partenaire privilégié de PSA, en devenant Open Lab ‘Energetics’ et a obtenu la labellisation de Laboratoire d’Excellence CAPRYSSES projet porté par ICARE (unité propre CNRS) en 2012. www.univ-orleans.fr/prisme

PSA Peugeot Citroën. Fort de deux Marques de renommée mondiale, Peugeot et Citroën, le Groupe a vendu 2,9 millions de véhicules dans le monde en 2012, dont 38 % hors d’Europe. Deuxième constructeur automobile européen, il a réalisé un chiffre d’affaires de 55,4 milliards d’euros en 2012. Il est leader européen en termes d’émissions de CO 2, avec une moyenne de 122,5 grammes de CO 2 /km en 2012. PSA Peugeot Citroën est présent dans 160 pays. Ses activités s’étendent aussi au financement (Banque PSA Finance) et à l’équipement automobile (Faurecia). www.psa-peugeot-citroen.com


Contact presse

De Marignan

Anne-Laure

Tel. : 01 47 52 62 07

presse@ifp.fr

 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube