English version
Flux RSS
Accueil

Catalyse et Séparation

Vers une chimie biosourcée

La transformation de la biomasse en molécules utilisables par la chimie représente un challenge scientifique et technique. Une équipe de chercheurs d'IFPEN a montré que des molécules d'intérêt pour la chimie pouvaient être obtenues à partir de la cellulose contenue dans la biomasse. Conduits en collaboration avec IRCELYON, ces travaux ont été publiés dans les revues Green Chemistry et Applied Catalysis.

Amandine Cabiac
Emmanuelle Guillon

Amandine Cabiac
Direction Catalyse et Séparation
amandine.cabiac@ifpen.fr

Emmanuelle Guillon
Direction Catalyse et Séparation
emmanuelle.guillon@ifpen.fr

La valorisation de matières premières renouvelables (céréales, bois, paille, etc.) en molécules utilisables dans les domaines des carburants et de la chimie constitue un axe majeur de recherche à IFPEN.

Parmi les voies possibles, la transformation de la cellulose, composante de la biomasse, par catalyse hétérogène en phase aqueuse suscite un intérêt croissant. Mais en raison d'une cristallinité élevée de la cellulose et de sa totale insolubilité dans les solvants usuels, cette transformation représente un défi majeur.

Transformation de la cellulose en molécules d'intérêt :

En conditions hydrothermales, une dépolymérisation partielle de la cellulose s'opère[1]. Cependant, cette réaction n'est pas sélective. L'utilisation de catalyseurs possédant une acidité de Lewis forte (WOx-Al2O3) permet d'améliorer la conversion de la cellulose et d'orienter la réaction vers la production d'acide lactique.

Cet effet serait lié à l'aptitude des sites acides de Lewis à coordonner les oligosaccharides solubilisés[2]. L'ajout d'une fonction métallique (Pt/WOx-Al2O3) sur un acide de Lewis solide favorise la formation de propylène glycol, molécule plateforme pour la production de polymères biosourcés.

L'action combinée du milieu hydrothermal et de sites catalytiques spécifiques permet donc la production de synthons pour la chimie.

Ces travaux ouvrent des perspectives intéressantes pour le développement de procédés de valorisation de biomasse lignocellulosique en molécules d'intérêt.

Publications

  • [1] V. Jollet, F. Chambon, F. Rataboul, A. Cabiac, C. Pinel, E. Guillon, N. Essayem, Green. Chem, 2009, 11, 2052.
    >> DOI: 10.1039/B915758A

Voir aussi
+ le communiqué de presse du 11 mars 2011 : "Total Petrochemicals, IFP Energies nouvelles et Axens développent conjointement une technologie de production de bio-éthylène par déshydratation de l’éthanol"

Lien externe
>> site Web d'IRCELYON


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Vidéo EHD

L'expérimentation haut débit - EHD (voir la vidéo)