English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Compétences > Politique scientifique

Politique scientifique

L’excellence scientifique d’IFP Energies nouvelles (IFPEN) est soutenue par une politique scientifique ambitieuse et exigeante. Sa stratégie de recherche se déploie dans le cadre de partenariats dont l'ampleur témoigne du rôle majeur d’IFPEN dans l’espace français et européen de la recherche.

Verrous scientifiques : la recherche fondamentale au service de l’innovation

La recherche fondamentale à IFPEN s’échelonne de la compréhension des mécanismes à l’échelle atomique de la matière, jusqu’à l’évaluation de l’impact économique et environnemental des procédés et produits. Depuis 2014, cette recherche est structurée autour de 9 verrous scientifiques transverses. Une organisation qui vise à mettre en cohérence l’ensemble des actions de recherche fondamentale conduites au sein d’IFPEN pour :

  • réduire les délais et les coûts d’émergence de ses innovations en favorisant le décloisonnement et la transversalité entre directions de recherche ;
  • mutualiser les ressources sur des problématiques transverses et identifier au plus tôt les freins au développement de ces innovations ;
  • mobiliser les meilleures communautés sciatiques nationales et internationales en élaborant une stratégie de partenariats académiques dans la perspective d’optimiser les complémentarités et de favoriser l’efficience de la recherche d’IFPEN, notamment en participant à des projets collaboratifs nationaux et européens.

Ces verrous scientifiques sont organisés selon le cheminement général suivi par IFPEN pour sa R&I, allant de la compréhension de phénomènes physiques complexes (expérimentation, acquisition de données) jusqu’à l’évaluation d’un système complet (impacts économiques et environnementaux), en passant par une représentation numérique (modélisation, simulation) de ces phénomènes.

En 2015, la démarche de structuration de la recherche fondamentale s’est poursuivie, notamment à travers l’identification de "défis" pour chacun des 9 verrous et de leurs feuilles de route pluriannuelles. Ces dernières constitueront, dès 2016, de véritables outils de pilotage, comme le suggère l’HCERES dans son rapport d’audit paru en mars 2015, qui qualifie la démarche "verrous scientifiques" comme "un vrai outil de pilotage des programmes de recherche, des projets scientifiques et des sujets de thèses".

 

Des compétences et des moyens de pointe

Pour mener une recherche à la pointe de la connaissance dans ses domaines d’activité, IFPEN adopte une approche pluridisciplinaire qui lui permet d’utiliser les compétences de ses chercheurs en fonction des besoins des projets, avec le maximum d’efficacité et une grande souplesse. Cette organisation est particulièrement adaptée aux thématiques de recherche d’IFPEN qui mobilisent des expertises multiples.

Par ailleurs, la démarche "verrous scientifiques" permet à la R&I d’IFPEN de gagner encore en efficience, notamment en assurant un décloisonnement entre les directions de recherche et en exploitant leurs proximités en termes de questionnements scientifiques. Ainsi, la thématique de la caractérisation des particules émises par la combustion dans les moteurs a donné lieu, en 2015, à une journée de travail réunissant, autour des chercheurs des domaines de la combustion et de la physique analytique, des personnalités scientifiques internationales délivrant savoirs et expériences.

Pour soutenir cette expertise scientifique, des outils tels que la modélisation et la simulation sont indispensables, et aujourd’hui parfaitement maîtrisés par les chercheurs d’IFPEN. Enfin, des laboratoires et des moyens expérimentaux sophistiqués et puissants sont mis à la disposition des chercheurs (outils de caractérisation des matériaux, boucles d’expérimentation à haut débit ou encore moyens de calcul de très forte puissance).

Laboratoire de biotechnologie - cultures de microorganismes

                                             Laboratoire de biotechnologie

 

L’évaluation, gage de performance

Pour améliorer la qualité de sa R&I, IFPEN évalue régulièrement sa performance. Pour cela, il a mis en place un processus d’évaluation qu’il délègue à son Conseil scientifique. Chaque direction de recherche est évaluée tous les 4 ans. Un comité dédié est constitué pour examiner la pertinence des démarches scientifiques, l’impact des recherches, la stratégie de recherche, la qualité des partenariats, la liste des publications et des brevets, le nombre de thèses soutenues, etc. Il rédige des avis et recommandations sur lesquels la Direction générale s’appuie pour valider un plan d’actions. En 2015, ce sont les directions de recherche Géosciences et Physique et Analyse qui ont été évaluées.

Par ailleurs, à l’instar des autres organismes de recherche français, IFPEN est périodiquement évalué par le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES). Lors de son rapport remis en mars 2015, l’HCERES a souligné la "trajectoire positive" d’IFPEN, illustrée par "des améliorations sur de nombreux critères en dépit d’une conjoncture difficile". Ses principales conclusions confirment la cohérence et la crédibilité du positionnement d’IFPEN comme "centre de recherche technologique unique, (…) passerelle entre le monde académique et le monde industriel". Il note l’existence d’une vision scientifique d’IFPEN renforcée par l’identification de verrous transverses. Enfin, la valorisation des résultats des recherches d’IFPEN est qualifiée de "remarquable", et son engagement dans la démarche de diffusion des savoirs est souligné.

 

L’intégration dans la communauté scientifique

Pour se maintenir au plus haut niveau d’excellence, IFPEN favorise les échanges entre ses chercheurs et la communauté scientifique dans le cadre de ses Rencontres scientifiques, organisées 3 fois par an sous l’égide de l’Académie des sciences. Ces rendez-vous permettent à l’ensemble des participants, experts de la recherche fondamentale et de la recherche industrielle, de présenter leurs travaux et de discuter des progrès réalisés, des applications possibles et des défis à relever. En parallèle de ces rencontres, IFPEN accueille régulièrement dans ses murs, ou bien co-organise, des événements qui sont portés par des communautés scientifiques positionnées sur des disciplines clés pour ses recherches, en lien avec ses verrous scientifiques. Il soutient également d’autres manifestations scientifiques, notamment par la participation de ses chercheurs à des comités scientifiques, afin de promouvoir le partage des progrès et des connaissances dans ses domaines de compétences.

De leur côté, les chercheurs d’IFPEN interviennent très fréquemment dans les principaux congrès internationaux de leurs disciplines, notamment en tant que conférenciers invités ou chairpersons, et appartiennent à des communautés scientifiques organisées. On dénombre ainsi plus de 250 participations de chercheurs d’IFPEN à des réseaux scientifiques de différentes natures (sociétés savantes, groupements de recherche, clubs d’utilisateurs, etc.).

Enfin, IFPEN accueille régulièrement dans ses laboratoires des visiteurs scientifiques issus d’organismes de recherche étrangers. Leur présence est source de confrontation et d’échanges. Un ressourcement particulièrement bénéfique pour nourrir, de part et d’autre, les réflexions des chercheurs et stimuler les avancées de la recherche. Ainsi, un partenariat signé en 2015 avec l’université de Kazan (Russie) a mené à l’accueil d’un visiteur scientifique travaillant dans le domaine de la thermodynamique des équilibres en phases. En 2015 toujours, dans le cadre d’une action financée par la Fondation de la Maison de la chimie, IFPEN a également accueilli, pour la deuxième fois, un professeur de classe préparatoire aux grandes écoles en détachement pour un an. Ce personnel de haut niveau contribue de manière très efficace à des projets de recherche fondamentale en cours à IFPEN. Parmi eux, la modélisation ab initio des sites acides en surface externe de la zéolithe Beta, ou encore le développement d’une méthode en diffusion anormale des rayons X pour la caractérisation de catalyseurs hétérogènes.

La diffusion des connaissances est un autre moyen de rendre accessible sa R&I et de permettre à la communauté scientifique de s’en emparer.

Oil & Gas Science and Technology (OGST)

IFPEN anime le comité éditorial de la revue à comité de lecture Oil & Gas Science and Technology (OGST). Indexée dans les plus grandes bases de données internationales, elle couvre l’ensemble des disciplines et domaines d’activité d’IFPEN.
Elle est disponible en accès libre sur son site Internet
> http://ogst.ifpenergiesnouvelles.fr

     
IFPEN veille aussi à promouvoir la recherche scientifique et à diffuser ses savoirs auprès du plus grand nombre. Il est ainsi membre de la fondation Universciences partenaires.
 

La lettre Science@ifpen

Quatre fois par an, IFPEN publie une lettre scientifique Science@ifpen, mise en ligne sur son site web. Elle vise à mettre en valeur les résultats récents de R&I ayant fait l’objet d’une publication.

Par ailleurs, le site web d’IFPEN comporte un espace Découverte dédié au grand public, ainsi qu’un fil d’Info science qui regroupe des études, des résultats marquants liés aux publications d’IFPEN ainsi que des événements qu’il organise ou soutient autour de problématiques clés ou de thématiques émergentes.

 

Une expertise reconnue

IFPEN a mis en place une filière Expertise R&I, action qui s’inscrit dans sa politique d’excellence technique et scientifique.

7 Directeurs-experts et 16 Experts sont ainsi impliqués dans les réflexions stratégiques d’IFPEN. Ils ont un rôle d’animation scientifique, notamment dans le pilotage de groupes de travail dédiés aux verrous scientifiques pour l’identification des défis, d’accompagnement des jeunes chercheurs, et répondent aux demandes d’expertise institutionnelle.

De par ses statuts, IFPEN assure en effet une mission d’expertise institutionnelle auprès des pouvoirs publics, ainsi qu’auprès des industriels, des collectivités locales, voire des instances judiciaires. IFPEN met ses compétences au service des acteurs qui le consultent, qu’il éclaire sur les enjeux, les investissements nécessaires, les risques et les éléments de prospective liés au mix énergétique. L’expertise apporte ainsi aux décideurs des éléments d’appréciation pour effectuer les meilleurs choix possibles.

 

Au cœur du système français de recherche et d’innovation

Les recherches d’IFPEN s’inscrivent dans le cadre d’une relation partenariale étroite avec les milieux académiques. Ces partenariats, orientés par les 9 verrous scientifiques, se concrétisent sous différentes formes, parmi lesquelles les thèses de doctorat. Si leur vocation première est de s’attaquer à des problématiques scientifiques, les thèses sont aussi un moyen de bénéficier des meilleures compétences des laboratoires partenaires et d’entretenir des liens avec des institutions de haut niveau. Elles contribuent au renouvellement des idées et au développement de nouveaux concepts. Une soixantaine de chercheurs d’IFPEN, titulaires d’une habilitation à diriger des recherches (HDR), contribue à l’encadrement d’environ 135 thèses de doctorat (près de 40 nouvelles thèses IFPEN ouvertes chaque année), principalement au sein des laboratoires d’IFPEN. Pour soutenir la mise en place d’une communauté active de jeunes chercheurs, IFPEN organise également chaque année une journée doctorale réunissant les doctorants de première année.

Les projets collaboratifs bénéficiant d’un soutien public national ou européen sont une autre source de collaborations académiques très riches sur le plan scientifique. IFPEN participe ainsi chaque année à plusieurs projets financés par l’Agence nationale de la recherche (ANR), qu’ils soient orientés vers des applications industrielles ou plus exploratoires.

  • C’est le cas notamment du projet 3DClean, relatif à la microscopie électronique environnementale tridimensionnelle lancé en 2015 et coordonné par IFPEN.
  • Porteur également de More4Less depuis 2014, IFPEN a ouvert en 2015 ce projet ANR, consacré à la modélisation des écoulements réactifs, à un partenaire international, l’University of British Columbia de Vancouver (Canada), avec lequel ses chercheurs entretiennent depuis des années une collaboration fructueuse dans le domaine des écoulements à phases dispersées.
  • Enfin, IFPEN s’est également associé à des projets portés par d’autres organismes de recherche, dont deux laboratoires d’excellence (LabEx) avec l’université Pierre et Marie Curie (Matisse) et avec la COMUE université de Lyon (iMust), qui viennent renforcer une collaboration de longue date avec ces deux entités.
        

D’autres coopérations sont menées dans le cadre de structures comme les pôles de compétitivité.

  • IFPEN contribue en parallèle à la dynamique du réseau des instituts Carnot, qui vise à faciliter l’accès des PME à la recherche publique. Son label Carnot IFPEN Transports Energie concerne l’ensemble de ses activités moteurs et carburants, ainsi que les procédés de génération d’énergie bas CO2. Il est par ailleurs, depuis 2015, porteur du nouveau projet Inter Carnot Carnauto pour les PME de la filière automobile.
      

Par ailleurs, IFPEN est partie prenante de plusieurs démonstrateurs de recherche collaborative, par exemple, dans le cadre du projet Futurol de développement de bioéthanol lignocellulosique. Ultime étape de validation d’une technologie avant son industrialisation, les démonstrateurs sont étroitement liés à l’émergence des nouvelles technologies de l’énergie (NTE). La complexité technique des projets liés aux NTE et les enjeux financiers associés rendent en effet indispensable le travail en collaboration, pour valider non pas une technologie isolée mais une chaîne technologique complète.

Cette démarche d’open innovation nourrit et renforce l’excellence scientifique d’IFPEN grâce au ressourcement de sa recherche fondamentale, tout en accélérant la mise en place de nouvelles filières industrielles dans ses domaines d’activité.


Téléchargement
 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page