Recherche
Accès direct
Accueil
Accueil > Espace Découverte > Tous les Zooms > L'engagement d'IFP Energies nouvelles dans la recherche européenne : bilan et perspectives

L'engagement d'IFP Energies nouvelles dans la recherche européenne : bilan et perspectives

EU - Horizon 2020
mars 2014

IFP Energies nouvelles contribue à faire émerger une vision européenne de la recherche dans les domaines de l’énergie et des transports.

Julie Lhomme-Maublanc, responsable des Affaires européennes, nous explique la stratégie et les moyens mis en œuvre d’IFPEN dans ce domaine.

Gaetano de Paola, chef de Projet dans le domaine des technologies motorisations Diesel , nous explique quel est l’intérêt pour IFPEN de participer à un projet européen comme Powerful (7 e PCRDT).

Julie Lhomme-Maublanc
  • Quel est le bilan de la participation d’IFP Energies nouvelles au 7e Programme européen de Recherche et Développement Technologique ?

Julie Lhomme-Maublanc : Au cours des sept années du 7e PCRDT (2007-2013), IFPEN a participé à 82 propositions, 30 ont été sélectionnées et financées, auxquelles il convient d’ajouter 5 projets Eurêka et un projet dans le cadre de l’ERA-NET+ Electromobilité.
 IFPEN coordonne quatre des 30 projets PCRDT.
  
 Les participations d'IFPEN concernent les thématiques suivantes : le captage et le stockage du CO 2, le transport économe, les biocarburants , les carburants alternatifs pour le secteur aéronautique et les  nanotechnologies.
  
 Le choix pour IFPEN de participer et s’investir dans un programme européen répond à une véritable démarche stratégique visant l’efficacité et la performance. Sont privilégiées les collaborations européennes structurantes :

 

• sur des projets de recherche dans des domaines précompétitifs,

 

• sur des projets de démonstration,

 

• sur des projets visant à proposer de nouveaux standards européens.

Cette stratégie s’est révélée très positive avec un taux de succès de 37%, qui place IFPEN bien au-dessus de la moyenne européenne et de la moyenne nationale (entre 20% et 25%).

  • Comment s’inscrit IFPEN dans le cadre du nouveau programme de recherche Horizon 2020 ?

J. L-M. : Dans la continuité de cette dynamique, depuis deux ans, IFPEN s’est investi dans la préparation du programme Horizon 2020 aux côtés des institutions françaises. Horizon 2020 est le programme de financement de la recherche européenne pour la période 2014-2020.
 Il s’oriente autour de trois grandes priorités l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux, et couvre l’ensemble de la chaîne de l’innovation avec pour objectif de transformer les résultats de la recherche européenne en innovations et en emplois.
 L’énergie, les transports et le changement climatique figurent parmi les sept grands défis sociétaux auxquels Horizon 2020 souhaite apporter des solutions. Dans ses missions d’organisme de recherche appliquée comme dans ses priorités stratégiques, IFPEN est donc pleinement en ligne avec les objectifs européens en matière de recherche.

Comment êtes-vous engagés dans la construction de l’Europe de la recherche ?

J. L-M. : Acteur de nombreux réseaux, plateformes technologiques et associations, IFPEN contribue à la construction de l’espace européen de la recherche dans les domaines de l’énergie et des transports.
 IFPEN est engagé de longue date au sein des plateformes technologiques ZEP (production d’électricité sans émission de CO 2), EBTP (biocarburants) et ERTRAC (transport routier).
 Il contribue à la mise en œuvre du Plan-SET (Plan stratégique européen pour les technologies énergétiques), notamment en tant que membre actif de trois programmes conjoints de l’Alliance européenne sur la recherche en énergie (EERA) : celui sur le captage et le stockage du CO 2 ; celui sur le gaz de schiste ;et celui sur les impacts économiques, environnementaux et sociaux des politiques et des technologies énergétiques.
 Enfin, IFPEN s’est investi dans de nouveaux partenariats publics-privés lancés dans le cadre d’Horizon 2020, notamment dans l’initiative “Véhicules Verts” (EGVI) et dans l’initiative technologique conjointe sur les industries bio-sourcées (BBI).
 La participation active à ces réseaux a permis à IFPEN :

 

• de contribuer à la rédaction des feuilles de route européennes,

 

• de s’intégrer au sein de partenariats stratégiques

 

• d’être idéalement pré-positionné pour répondre aux premiers appels à propositions d’Horizon 2020 publiés en décembre 2013.

L’apport de la participation à un projet européen : l’expérience de Powerful

 

Gaetano De Paola

Gaetano de Paola, chef de Projet dans le domaine des technologies motorisations Diesel , est responsable des travaux conduits par IFP Energies nouvelles dans le cadre du projet européen Powerful (7e PCRDT).

Objectif de Powerful ? Concevoir des moteurs de véhicules légers urbains et micro-urbains (segment A), capables de réduire les émissions de CO 2 et de polluants. Dans ce cadre, IFPEN a participé à l’étude et à la réalisation d’un moteur diesel deux temps (2T) pilotées par Renault

 

  • Quels ont été les travaux conduits par IFPEN ?

G. d-P. : IFPEN est intervenu à la fois sur la mise au point du concept de motorisation, le contrôle et la calibration complète du moteur et du véhicule. Le potentiel du moteur a été étudié sur notre banc multicylindre. Pour valider l’intégration du moteur dans le véhicule, nous avons également procédé aux essais sur véhicule. La calibration a été réalisée suivant la méthodologie de plans d’expériences mise en œuvre grâce à la plateforme ICE2 développée par IFPEN. Enfin, nos outils de modélisation système ont permis de développer des stratégies de contrôle moteur adaptées aux motorisations 2T Diesel.

  • Quel est l’intérêt de participer à ce type de projet européen ?

G. d-P. : Powerful nous a donné l’opportunité de travailler et de monter en compétence dans le domaine du moteur 2T. Si le moteur 2T Diesel est connu depuis longtemps, il n’a pas encore donné lieu à des applications automobiles en série. Il est aujourd’hui l’objet d’un regain d’intérêt car il offre un potentiel notamment pour des applications sur véhicules urbains et hybrides, en raison de sa compacité et de son faible coût.
  
 Il était également intéressant pour IFPEN de travailler avec un constructeur comme Renault dans une approche industrielle de pré-développement ; l’objectif étant de réaliser un « objet fini », un démo car, afin de bien identifier le potentiel d’un tel concept et les points à développer pour une éventuelle commercialisation.
  
 Enfin, un projet européen est l’occasion de développer les liens avec d’autres équipes académiques et industrielles, de mutualiser les expériences et les savoir-faire, de tirer profit des synergies. Cela permet également de renforcer notre visibilité en tant qu’acteur de R&D dans le domaine de la mobilité auprès de la communauté européenne. IFPEN organise d’ailleurs la réunion de clôture dans ses locaux au mois de juin prochain, une nouvelle occasion de valoriser notre expertise et nos moyens.
  

 

+ Partenariats > En Europe
+ Événements > Nous organisons : Powertrain of future light-duty vehicles [POWERFUL]

17-18 juin 2014
 IFPEN/Rueil-Malmaison

Liste de liens externes

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube