English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > IFPEN > Nous rejoindre > Témoignages > Témoignage de Isabelle CLEMENÇON

Témoignage de Isabelle CLEMENÇON

Technicienne de laboratoire à la direction Physique et Analyse

DUT de Mesures Physiques à l'université de Saint-Étienne

Isabelle Clémençon

Localisation : site de Solaize

Comment êtes-vous arrivée à IFP Energies nouvelles ?

Après l'obtention d'un DUT, j'ai effectué une année de spécialisation sur les méthodes physico-chimiques d'analyse à l'IUT d'Orsay puis j'ai travaillé en CDD pendant un an dans un laboratoire de recherche pharmaceutique.
Au cours de ma recherche d'emploi, je suis allée au Forum Horizon Chimie à Paris où j'ai découvert par hasard IFPEN. Il n'y avait alors pas de recrutement possible, mais j'ai pu y déposer mon CV. Quelques mois plus tard, j'ai été contactée pour un poste en CDD qui s'est poursuivi par un CDI dans le laboratoire où je travaille actuellement.

En quoi consiste votre métier ?

Je travaille au sein du département de Caractérisation des Matériaux de la direction Physique et Analyse et plus particulièrement au laboratoire de diffraction des rayons X. J'effectue des analyses et caractérise notamment des catalyseurs pour la direction Catalyse et Séparation qui est notre principal client interne. En déterminant la structure cristallographique des catalyseurs en fonction des traitements qu'ils subissent, je contribue à la mise au point de nouveaux catalyseurs et à l'amélioration des procédés.

A quoi ressemble une journée type ?

Un laboratoire d'analyse n'est pas une unité de production, il n'y a donc pas de journée type. Mais dans la prise en charge complète d'une analyse, certaines tâches sont fréquentes : il y a avant tout la définition des besoins du client (ingénieurs, techniciens, thésards, stagiaires) et du périmètre de l’analyse sur la base des échantillons fournis.
Il y a également la phase préparatoire de mise en forme des matériaux pour l'analyse, et périodiquement la vérification et le suivi des appareillages pour que ces derniers soient parfaitement bien calibrés.
L'exploitation des données (par des logiciels de traitement notamment) et la mise en forme des résultats composent l'essentiel de mon activité.

Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

Cela fait 13 ans que je travaille dans ce laboratoire et je ne me suis encore jamais ennuyée : les tâches y sont variées et les technologies, en constante évolution, sur lesquelles je travaille m'intéressent particulièrement. J'apprécie aussi l'autonomie qui m'est laissée à la fois pour la prise en charge intégrale des analyses et pour l'organisation même de mes journées.
J'attache également beaucoup d'importance à la qualité de la relation avec les clients internes et nos partenaires industriels impliqués dans les projets.

Quelles qualités sont indispensables dans votre métier ?

Comme c'est un métier qui exige de l'autonomie, il faut être organisé, savoir gérer efficacement son temps de travail ainsi que les urgences et les imprévus.
De plus, puisque nous intervenons en support aux autres directions, il est important d'avoir une bonne capacité d'écoute et savoir se rendre disponible à la fois vis à vis des stagiaires qui viennent travailler chez nous et qui peuvent rencontrer des difficultés techniques, et des clients pour discuter des résultats d'analyse.

Comment voyez-vous votre évolution ?

Je vois mon évolution à court terme principalement en termes d'implication plus importante dans les projets pour en avoir une meilleure vision d'ensemble que celle, partielle, donnée par l'angle de l’analyse.

ligne de séparation orange

En savoir plus sur la direction de recherche Physique et analyse


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page