English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > IFPEN > Nous rejoindre > Témoignages > Témoignage de Sonia LOUCHENE

Témoignage de Sonia LOUCHENE

Technicienne chimiste à la direction Catalyse et Séparation

Licence professionnelle Techniques analytiques à l'IUT A Lyon 1

Sonia Louchene

Localisation : site de Solaize

Comment êtes-vous arrivée à IFP Energies nouvelles ?

C'est par mon lycée que j'ai entendu parler d'IFPEN la première fois car je souhaitais effectuer un BTS en alternance dans le domaine de la chimie. Mais c'est finalement l'année suivante, en 2006, que j'ai pu faire une licence professionnelle en Techniques analytiques en alternance à IFPEN et à l'IUT Lyon-1.
 En 2007, IFPEN m'a proposé un CDD d'un an en laboratoire d'analyse par spectrométrie - potentiométrie et depuis le 1er septembre 2008, je suis embauchée en tant que technicienne chimiste à la direction Catalyse et Séparation.

En quoi consiste votre métier ?

Mon travail consiste à trouver des solutions adéquates, en effectuant des tests sur les gaz et les essences, pour éliminer les impuretés contenues dans les carburants, notamment les composés soufrés.
 Plus précisément, cela consiste à étudier la capacité des adsorbants à retenir ses impuretés (perçage) et la capacité des solvants à régénérer les adsorbants (déperçage).

A quoi ressemble une journée type ?

En général, la journée commence par le bilan de ce qui a été fait précédemment et la réflexion sur les actions à mener par la suite. Les essais débutent toujours par la préparation des réactifs et des solvants et la vérification de l'étanchéité du circuit de la manipulation, pour que les tests se déroulent dans les meilleures conditions possibles. Puis, vient la phase de tests à proprement parler qui va produire des échantillons à analyser. Les analyses par chromatographie en phase gazeuse conduisent à des résultats sous formes de courbes de perçage et de déperçage, permettant ainsi d'élaborer des théories.

Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

J'aime beaucoup l'expérimentation, les manipulations en laboratoire. Cela permet de voir précisément ce que donnent les tests. Mais j'apprécie davantage encore le travail de recherche, qui incite à réfléchir aux causes d'un problème et aux solutions à y apporter, à formuler des hypothèses, à explorer différentes pistes d'essais, etc.
 A coté de ces aspects un peu théoriques et exploratoires, j'apprécie tout simplement de travailler dans un organisme de recherche qui développe des technologies innovantes afin de relever les défis énergétiques de demain et apporte des réponses aux problématiques environnementales qui nous concernent tous.
 Je sais à quoi servent concrètement les travaux de recherche auxquels je contribue.

Quelles qualités sont indispensables dans votre métier ?

Dans mon métier, comme dans d'autres en recherche, il faut avant tout de la rigueur.
 Je pense également qu'il faut être curieux, non seulement pour le domaine dans lequel on travaille mais aussi des autres domaines d'activité de l'entreprise. Cela peut favoriser l'émergence de nouvelles idées et est source d'enrichissement professionnel.
 Il est aussi nécessaire de prendre suffisamment de recul par rapport aux résultats qu'on obtient pour déterminer s'ils ont vraiment du sens et s'il est possible ou pas de trouver de meilleures solutions.
 Enfin, il est important d'être ouvert aux autres, d'avoir le sens du contact, les échanges avec les équipes des autres directions d'IFPEN ou les entreprises extérieures étant relativement fréquentes.

Comment voyez-vous votre évolution ?

Mon arrivée dans l'entreprise est toute récente et pour le moment j'ai beaucoup à apprendre. Je dois en premier lieu développer mes compétences techniques et consolider mes connaissances théoriques.
 Lorsque j'aurai acquis suffisamment d'expérience, j'aimerai prendre une part plus active dans les collaborations que l'on mène avec des entreprises partenaires.
 J'ai déjà pu constater qu'à IFPEN, il existe différentes voies d'évolution possibles. Je pourrai, si je le souhaite, m'orienter vers un autre domaine d'activité ou éventuellement poursuivre mes études.
 Par ailleurs, à IFPEN tout le tout le monde a sa chance, y compris les personnes en situation de handicap comme moi. La politique de IFPEN en matière d'insertion est particulièrement efficace et se traduit au quotidien par un accompagnement, des aménagements de postes, une reconversion si nécessaire et une vraie reconnaissance. Dans mon cas ce soutien est particulièrement précieux pour me permettre d'envisager sereinement une évolution de carrière malgré mon handicap.

ligne de séparation orange

 En savoir plus sur la direction de recherche Catalyse et séparation


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page