English version
Flux RSS
Accueil

Réduire les émissions de CO2

Pour lutter contre le changement climatique, IFPEN mène des travaux de R&I destinés à réduire les émissions de CO2. Organisme écoresponsable, IFPEN veille, dans le cadre de son fonctionnement, à limiter les émissions moyennes de CO2 engendrées par ses activités. Ses actions s’inscrivent notamment dans une des priorités définies par la politique énergétique nationale et reprise dans le COP 2016-2020 d’IFPEN : la mobilité durable.

L’adaptation du parc automobile

IFPEN se préoccupe depuis de nombreuses années de limiter les émissions de son parc automobile : d’une part, en réduisant son volume de près de 50 % depuis 2003 (76 véhicules à cette date, contre 39 à fin 2015) et, d’autre part, en limitant le taux moyen d’émissions de CO2 (107 g à fin 2015, contre 174 g en 2006).

IFPEN dispose de quatre véhicules électriques et de six véhicules hybrides, et invite ses sous-traitants à réduire leurs émissions de CO2. Cinq véhicules électriques d'entreprises intervenantes circulent ainsi sur ses deux sites. Une partie des livraisons internes à IFPEN-Lyon s’effectue en tricycle électrique.
  

Les plans de déplacement entreprise

Sur le site de Lyon, le plan de déplacement interentreprises (PDIE) est conduit par l’Association pour le développement durable de la Vallée de la chimie (ADDVC) en concertation avec la métropole de Lyon. De nombreuses enquêtes ont été réalisées pour connaître les modes et les habitudes de transport des salariés sur les trajets domicile-travail afin d’améliorer les offres de transport existantes. Ainsi, une ligne de bus a été créée reliant le site d’IFPEN-Lyon à la gare de Feyzin, un site de covoiturage est proposé et des initiatives nouvelles sont prises chaque année comme des challenges d’écoconduite, grâce à GECO, ou des expérimentations d’applications mobiles de covoiturage.

Sur le site de Rueil-Malmaison, bien desservi par les transports en commun, IFPEN poursuit ses actions dans le cadre du plan de déplacement entreprise (PDE) en mettant à disposition de ses salariés des moyens complémentaires : parking, garage à vélos, navettes pour desservir les nœuds ferroviaires et les lieux difficiles d’accès.

IFPEN recherche aussi des solutions pour favoriser le covoiturage et les modes de transport doux. Ainsi, début 2016, une nouvelle enquête sur les trajets domicile-travail a permis de recueillir les attentes et les suggestions d’amélioration de l’offre de transport. En outre, IFPEN a proposé à ses salariés au 1er trimestre 2016, dans les mêmes conditions qu’en 2014, un achat groupé et subventionné de vélos à assistance électrique (VAE).
   

La limitation des déplacements

IFPEN veille à limiter les déplacements professionnels de ses salariés entre ses deux sites en développant son parc de salles de visioconférence et d’audioconférence. Au total, 26 salles de visioconférence et 23 d’audioconférence sont proposées. IFPEN recherche en outre, lors de ses appels d’offres, à regrouper les transports de matériels ou de biens divers et tient compte du taux de COrejeté par ses fournisseurs pendant les phases de transport.

Par ailleurs, la réorganisation des sites de stockage pour les contenants d’hydrocarbures, ainsi qu’une meilleure gestion des transports de ces contenants, permettent d’économiser en moyenne 40 000 km chaque année.


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Déplacement inter-entreprises

Sur Lyon, le plan de déplacement inter-entreprises a permis de créer une ligne de bus reliant le site d’IFPEN-Lyon à la gare TER de Feyzin

Chiffre clé

117 g/km

Taux moyen d'émission de CO 2 des véhicules du parc automobile IFPEN