English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Publications > Info Science > Fil d'Info Science > Alain Méthivier, finaliste du prix Marius Lavet 2015 pour ses travaux sur le procédé Eluxyl®

Fil d'Info Science

Alain Méthivier, finaliste du prix Marius Lavet 2015 pour ses travaux sur le procédé Eluxyl®

Avril 2015

Alain Méthivier, chef du département "Génie des Matériaux divisés" de la direction Catalyse et séparation d’IFP Energies nouvelles, a fait partie des trois finalistes du prix Marius Lavet pour ses travaux sur le développement de l’adsorbant et du procédé Eluxyl® entre 1992 et 2014.

Ce prix, remis le 23 mars dernier, récompense des ingénieurs au parcours remarquable et dont les inventions ont connu un aboutissement industriel conséquent. La "succes story" Eluxyl® en est une parfaite illustration : issu de la science fondamentale, le procédé aujourd’hui commercialisé par Axens a une place de choix sur le marché de la séparation du paraxylène, lequel est l’intermédiaire de base pour la production du Polyester (polymère usuellement employé dans les domaines de l’emballage et du textile).

Le procédé, dont le fonctionnement en continu repose sur un principe de contre-courant simulé, transposé de la chromatographie, a en outre nécessité la mise au point en parallèle d’une famille de matériaux adaptés pour réaliser une adsorption sélective [1]. Ces nanomatériaux zéolithiques sont au cœur des travaux de recherche d’Alain Méthivier1. Le mécanisme de séparation du paraxylène est basé sur le concept de sélectivité d’adsorption entropique, s’apparentant à un système de clef / serrure.

A l’échelle du laboratoire, le projet a utilisé des méthodes et techniques avancées, telles que  la simulation moléculaire ou la diffusion de neutrons [2, 3, 4]. Le développement proprement dit du procédé a également nécessité le recours à une approche multi-échelle. A ce titre, le recours à l’expérimentation parallélisée préfigurant l’expérimentation à haut débit a été décisif, servant à la fois pour le screening des matériaux et pour l’extrapolation des performances à l’échelle de l’unité industrielle.

Alain Méthivier a travaillé sur ce projet dès l’origine en tant qu’ingénieur de recherche, puis en tant que chef de projet, et enfin en tant que chef de département. Cette implication, tout au long du parcours qui conduit de la genèse du concept jusqu’à sa mise en œuvre industrielle, est à l’image de la vocation d’IFPEN : être un acteur de l’innovation technologique fondée sur la recherche.

Bibliographie :

[1] "Separation of Paraxylene by Adsorption"
A. Méthivier - Page 209- 221
In Zeolites for Cleaner Technologies Catalytic Science Series – Vol. 3, Edited By M. Guisnet and J. P. Gilson, (2002)
>> doi: 10.1142/9781860949555_0010

[2] "Adsorption of water vapor on X and Y zeolites exchanged with barium"
J.C. Moise, J.P. Bellat, A. Méthivier
Microporous and Mesoporous Materials, 43, (2001), 91
>> doi:10.1016/S1387-1811(00)00352-8

[3] "Influence of the cation composition on the dynamics of xylenes in X-type zeolites"
H. Jobic, M. Bee, A. Méthivier, J. Combet
Microporous and Mesoporous Materials 42, (2001), 135.
>> doi:10.1016/S1387-1811(00)00335-8

[4] "Location of water and xylene molecules adsorbed on prehydrated zeolite Bax
A low temperature Neutron Powder diffraction study"
C. Pichon, A. Méthivier , M.H. Simonot-Grange, C. Baerlocher
J. Phys. Chem. B Vol. 103, N°46, (1999), 10197.
>> http://pubs.acs.org/doi/pdf/10.1021/jp992102l

1 Habilitation à diriger des recherches : Sélectivités d’adsorption dans les systèmes zeolithes /hydrocarbures ; Université Claude Bernard, Lyon, 2007.


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page