11.07.2019

3 minutes de lecture

FacebookTwitterLinkedInImprimer

Dans le cadre du projet ANR GENERATE (Géopolitique des énergies renouvelables et analyse prospective de la transition énergétique), IFPEN et l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) ont publié les résultats d’une étude prospective sur la criticité du cuivre pour les secteurs de l’énergie et des transports dans la dynamique de transition énergétique.

L’étude vise à évaluer l’impact de la disponibilité du cuivre dans  la transition énergétique, en particulier pour les secteurs de la production d’énergie et des transports, en raison des contenus en cuivre des technologies bas carbone, plus élevés que pour les technologies conventionnelles. Afin d’évaluer les besoins en cuivre à l’horizon 2055, l’étude s’appuie sur le modèle TIAM, développé par IFPEN au niveau mondial.

L’étude a envisagé deux scénarios climatiques (2°C et 4°C) et deux scénarios de mobilité différents, intégrant tous la mise en place d’une chaîne de recyclage. L’intégration de technologies bas carbone dans les secteurs de l’énergie et des transports devrait générer une hausse significative de la demande en cuivre d’ici 2055. Afin d’examiner la façon dont les tensions sur les ressources en cuivre peuvent être réduites dans un contexte de transition énergétique, différents axes de politiques publiques ont été envisagés, incluant la mise en place d’une mobilité durable et les politiques de recyclage. Les résultats montrent que dans le scénario le plus contraignant (2°C), 96 %  des ressources en cuivre connues en 2010 seraient consommées à l’horizon 2055. L’étude souligne également le rôle clé du Chili et de la Chine dans les évolutions futures du marché du cuivre.
 

Retrouvez ici l’étude complète (en anglais)

 

The ConversationCuivre : quel avenir pour ce métal essentiel à la transition énergétique ?
The Conversation - juillet 2019

Contact
Emmanuel HACHE

Emmanuel HACHE

Économiste-Prospectiviste, département Économie et Évaluation environnementale, Direction Économie et Veille