FacebookTwitterLinkedInImprimer

La compétence et l’expertise des chercheurs d’IFPEN sont des facteurs de rayonnement et d’attractivité pour conduire une recherche ouverte et collaborative. Sa reconnaissance par les pairs dans des domaines variés, qui se manifeste par l’attribution de nombreux prix, souvent particulièrement prestigieux, est donc essentielle.  
 

Prix obtenus en 2022

Bertrand Guichard, ingénieur de recherche à IFPEN, a reçu le prix Innovation 2022 de la division catalyse de la Société chimique de France pour ses travaux ayant permis la mise au point de catalyseurs très performants dans le domaine du raffinage, ainsi que pour ceux sur le comportement en catalyse de formulations innovantes pour la production de carburants et biocarburants par coprocessing.

Elsy El Hayek, doctorante IFPEN de 2017 à 2020, a reçu, lors de la réunion annuelle du Groupe français des zéolithes (29 au 31 mars 2022), le prix de thèse Denise Barthomeuf 2022 pour ses travaux concernant les « nouvelles zéolithes acides obtenues à partir de silicogermanates ». Ce prix distingue chaque année des travaux de thèse sur les matériaux poreux de type zéolithes.

La division Chimie de coordination de la Société chimique de France a remis le 17 janvier 2022 le prix de thèse 2021, ex-aequo avec Nikos Kostopoulos (Université de Paris), à Julien Petit, doctorant IFPEN de 2018 à 2021, pour ses travaux relatifs à « l’exploration d’une nouvelle réactivité en oligomérisation de l’éthylène : vers des complexes de nickel dicationiques ».

Wassim Ammar, doctorant IFPEN depuis 2019, a été récompensé, lors des 11e journées de l’Association française de l’adsorption (27 et 28 janvier 2022), par le prix de la meilleure présentation pour son exposé sur la séparation des sucres de seconde génération avec des zéolithes.

 


Des chercheurs primés :    

2021        2020         2019          2018        2017   

    2016        2015       2014        Prix Nobel