FacebookTwitterLinkedInImprimer

La compétence et l’expertise des chercheurs d’IFPEN sont des facteurs de rayonnement et d’attractivité pour conduire une recherche ouverte et collaborative. Sa reconnaissance par les pairs dans des domaines variés, qui se manifeste par l’attribution de nombreux prix, souvent particulièrement prestigieux, est donc essentielle.  
 

Prix obtenus en 2019

Céline Pagis, chercheuse à IFPEN, a reçu le prix Denise Barthomeuf 2019 attribué par le Groupe français des Zéolithes (GFZ) pour sa thèse « Synthèse et évaluation catalytique de cristaux creux de zéolithe Y ». 

Léo Agélas et Guillaume Enchéry, chercheurs d’IFPEN, ainsi que leurs co-auteurs Martin Schneider et Bernd Flemisch de l’université de Stuttgart, ont reçu un prix pour leur article « Convergence of nonlinear finite volume schemes for heterogeneous anisotropic diffusion on general meshes ». Cet article fait partie des dix meilleurs articles de 2018 de l’université de Stuttgart. 

Carole Reymond, doctorante à IFPEN, a reçu le prix de la meilleure flash communication lors du Congrès francophone sur les Sciences séparatives et les Couplages 2019 (Paris). La communication portait sur l’optimisation des conditions de couplage de la chromatographie en phase liquide avec la spectrométrie de masse haute résolution (LC/HRMS) et l’application de celles-ci à l’analyse d’un échantillon issu du prétraitement d’une paille de blé.

Olivier Said-Aizpuru, doctorant à IFPEN, a reçu le prix de la meilleure présentation de doctorants lors du congrès FCCat 2019 (Fréjus). 
Ses travaux de thèse portent sur l’intégration de descripteurs catalytiques dans les modèles cinétiques pour un développement optimisé de nouveaux catalyseurs (application à la déshydrocyclisation / déshydrogénation du n-heptane).

Angélique Jallais, doctorante à IFPEN, a reçu le prix de la meilleure présentation flash lors du congrès FCCat 2019 (Fréjus). Cette présentation concernait ses travaux de thèse sur le captage de l’arsenic en amont des catalyseurs d’hydrodésulfuration des essences (Prime G+).

Imane Yalaoui, doctorante à IFPEN, a reçu le prix du meilleur poster lors du congrès PetroPhase 2019 (Kanazawa, Japon). Sa présentation portait sur l’étude de la cristallisation des bruts paraffiniques par RMN et SAXS/WAXS.

Cédric Bailly, doctorant à IFPEN, a reçu le prix du meilleur poster lors du Bathurst Meeting of Carbonate Sedimentologists 2019 (Majorque). Cette présentation concernait une caractérisation géologique et géophysique des carbonates lacustres de l’île de Samos (Grèce), mettant en évidence les différents paramètres contrôlant la réponse pétro-élastique des carbonates à différentes échelles. 

> Des chercheurs primés :    

2018             2017             2016             2015             2014              Prix Nobel