FacebookTwitterLinkedInImprimer

La compétence et l’expertise des chercheurs d’IFPEN sont des facteurs de rayonnement et d’attractivité pour conduire une recherche ouverte et collaborative. Sa reconnaissance par les pairs dans des domaines variés, qui se manifeste par l’attribution de nombreux prix, souvent particulièrement prestigieux, est donc essentielle.  
 

Prix ET DISTINCTIONS obtenus en 2023

Mathilde AUXOIS

Mathilde Auxois, doctorante IFPEN en chimie depuis 2021, a reçu le prix de la meilleure communication lors de la journée scientifique annuelle du comité de développement du génie des procédés en Auvergne-Rhône-Alpes (CODEGEPRA), pour sa présentation sur le « contrôle des propriétés de supports catalytiques aluminiques via le malaxage des pâtes de boehmite ».

Kim Larmier

Kim Larmier, ingénieur de recherche en chimie à IFPEN , a reçu le Prix de la jeune recherche 2023 de la ville et de la Métropole de Lyon catégorie « coup de cœur ». Ses travaux illustrent l'excellence de la catalyse lyonnaise et témoignent d'un engagement fort au service des territoires et de la nécessaire transition vers une société économe en carbone. 

Jérémy Creux

Jérémy Creux, doctorant en génie électrique à IFPEN , a reçu le prix du meilleur article de conférence lors du 49e congrès international de l'IEEE Industrial Electronics Society (IECON'23). Ses travaux visent à caractériser le comportement de machines électriques de traction en présence de défauts de désaimantation, ainsi qu'à développer un indicateur de défaut robuste et sensible.

Martin Gainville

Martin Gainville, ingénieur de recherche en mécanique des fluides à IFPEN, a reçu le prix Cape-Open 2023 lors de la conférence annuelle de l’association professionnelle CO-LaN (Cape-Open Laboratories Network) qui s’est tenue à Nancy du 11 au 12 octobre, pour ses importantes contributions au standard Cape-Open et à sa mise en œuvre.

Candice Cottrez

Candice Cottrez, doctorante IFPEN depuis 2020, a reçu le second prix de la meilleure communication orale lors du 13e International Symposium on the « Scientific Bases for the Preparation of Heterogeneous Catalysts » (PREPA13) qui s’est déroulé du 9 au 13 juillet à Louvain-la-Neuve. Ses travaux concernent l’arrangement multi-échelle du Mo dans les catalyseurs d’hydrotraitement CoMoP/γ-Al2O3 et visent à identifier des paramètres clés pour contrôler cet arrangement et en décrire la genèse.

Teddy Roy

Teddy Roy, doctorant IFPEN (2018-2021), a reçu le prix DivCat-SCF de thèse, qui lui a été remis lors du congrès du GECat qui s'est déroulé du 6 au 9 juin à Dunkerque. Ses travaux concernent le rôle du support dans les processus physico-chimiques d’imprégnation des catalyseurs d’hydrotraitement additivés. La vidéo C'est pas Soufré présente un aperçu de ces travaux.

Marine Dupoiron

Marine Dupoiron, ingénieur de recherche IFPEN, a reçu en juin 2023 le prix du meilleur poster au salon Seanergy dédié aux énergies renouvelables en mer, pour un travail de recherche, réalisé avec Gilles Ferrer, Frédéric Blondel et Martin Guiton, permettant de connaître avec précision la production et l'usure des parcs éoliens flottants en fonction de la position des flotteurs grâce à des calculs couplant l'aérodynamique, la modélisation de sillages et l’hydrostatique.

Sébastien Montalvo

Sébastien Montalvo, doctorant IFPEN (2019-2023), a reçu en mai 2023 le prix du meilleur poster aux 39e journées de printemps de la Société française de métallurgie et des matériaux (SF2M). La thèse de Sébastien Montalvo porte sur le fretting fatigue des fils de câbles acier d’ancrage d’éoliennes flottantes, en environnement corrosif, et vise à mieux prédire la durée de vie des ancrages d’éoliennes flottantes, en conditions normales et dégradées.

Emma Jagu Schippers

Emma Jagu Schippers, doctorante à IFP-School (2019-2022), a reçu en mars 2023 le premier prix dans la catégorie « impact société » des prix de thèse de la Fondation CentraleSupélec IMPACT 2022. Cette distinction vient récompenser la qualité de ses travaux sur la décarbonation, menés au sein d’IFP-School et qui entrent dans le cadre des actions de recherche impulsées par la Chaire Carbon Management (CarMa) sur les technologies à émissions négatives.
Céline Chizallet Céline Chizallet, ingénieure et cheffe de projet de la direction Catalyse, biocatalyse et séparation, a reçu le prix jeune chercheur 2023 du groupe français des zéolithes (GFZ) pour ses travaux en catalyse hétérogène, en modélisation moléculaire et en chimie quantique (calculs ab initio).
Antoine Fécant Antoine Fécant, ingénieur et chef de projet de la direction Catalyse, biocatalyse et séparation, est corécipiendaire avec Claire Villevieille (CNRS - LEPMI de Grenoble) du Prix chercheur confirmé de la division transversale Énergie de la Société chimique de France (SCF). Cette distinction vient récompenser les travaux d’Antoine Fécant dans le domaine de la catalyse pour l’amélioration énergétique des procédés existants en chimie et raffinage, ainsi que pour l’exploration de nouveaux matériaux et procédés pour l’utilisation grandissante de la biomasse et de l’énergie solaire. 
Hélène Olivier-Bourbigou et Céline Pagis Hélène Olivier-Bourbigou et Céline Pagis ont été nommées par la Société chimique de France (SCF) le lundi 23 janvier respectivement membre distinguée 2021 et membre distinguée junior 2022. Cette distinction vise à récompenser une personne issue du monde de la recherche, de l’industrie ou de l’enseignement qui fait preuve d’excellence dans le domaine de la chimie et qui contribue à son expansion. Elle a également pour vocation de récompenser les lauréat(e) s pour leur contribution notable à la vie de la communauté des chimistes.

 


Des chercheurs primés :    

        2022        2021        2020         2019          2018   

        2017     2016        2015       2014        Prix Nobel