FacebookTwitterLinkedInImprimer

Analyse de cycle de vie (ACV)
Nos réseaux

SCORELCA

Logo Scorelca« Nous somme partenaires du réseau SCORELCA, une structure de recherche coopérative sur l’ACV et la quantification environnementale créée à l’initiative de grandes entreprises françaises (EDF, Engie, Renault, Saint-Gobain, Total et Veolia), avec le soutien de l’Ademe. Il poursuit plusieurs objectifs :

  • définir des programmes de recherche relatifs à l’ACV,
  • favoriser l’échange entre les différents acteurs s’impliquant dans l’utilisation de l’ACV de manière à construire collectivement les meilleures pratiques du domaine,
  • intervenir, dans le cadre des échanges scientifiques européens et internationaux, afin d’assurer une veille technologique sur l’ACV.
     

Nous avons notamment réalisé un état de l’art sur les analyses prospectives énergies et ressources, et développé une méthodologie pour guider les praticiens ACV souhaitant réaliser une ACV prospective. Nous avons aussi rédigé un état de l’art de la prise en compte de la dimension spatiale en ACV et proposé des recommandations pratiques sur les façons de l’intégrer dans différentes études. »

Anne Bouter, ingénieur en ACV, IFPEN

 

EcoSD (Éco-conception de Systèmes pour un Développement durable)

Logo EcoSD« Nous faisons partie des membres du réseau EcoSD, porté à la fois par des entreprises et des universitaires et soutenu par les pouvoirs publics, créé pour favoriser les échanges entre chercheurs et industriels dans le domaine de l'éco-conception de systèmes pour un développement durable. La recherche sur les méthodes et outils ACV y occupe une place importante et donne lieu à des projets de recherche collaboratifs et des thèses de doctorat. Nous avons déjà participé à plusieurs projets portés par le réseau, notamment sur :

  • l’évaluation environnementale de différents services de mobilité,
  • ou encore l’évaluation de la criticité des ressources en ACV.
     
Photo groupe


Nous avons aussi organisé avec Irstea, l’INRA et l’école des Métiers de l’Environnement, un séminaire dédié à la spatialisation en analyse du cycle de vie en mars 2017, qui a rassemblé une centaine de représentants des milieux académiques, industriels et institutionnels. »

Sandra Beauchet, ingénieur en ACV, IFPEN

 

Projet H2020 PHOTOFUEL

« Le projet PHOTOFUEL a pour objectif le développement de technologies de production de carburant par voies biocatalytiques. Nous sommes chargés d’évaluer :

  • l’impact de ces technologies sur la composition des carburants,
  • leur comportement sur les performances des moteurs. »
     

Anne Bouter et Cyprien Ternel, ingénieurs en ACV, IFPEN

 

Réseau COST EUALGAE

Logo Eualgae« Nous participons au réseau européen pour le développement de bioproduits à partir d'algues COST EUALGAE. Nous sommes en charge du groupe de travail « Évaluation technico-économique et environnementale » de ce réseau, et à ce titre, nous avons participé à la formation de plusieurs doctorants et post-doctorants dans différentes universités européennes. »

Pierre Collet, ingénieur en ACV, IFPEN

 

Projet européean SCelecTRA (Scenarios for the electrification of Transport)

Scelectra - logo« Nous avons coordonné le projet SCelecTRA du programme Eranet- Electromobility, dont l’objectif était :

  • d’identifier les politiques publiques favorisant le développement de la mobilité électrique européenne à horizon 2030,
  • d’évaluer leurs impacts environnementaux ainsi que leurs coûts externes.
     
Projet Scelectra


Les principales conclusions du projet portent sur les éléments suivants :

  • les scénarios de pénétration des véhicules électrifiés dans le marché européen à horizon 2030 : plus d’une soixantaine de scénarios ont été élaborés avec un modèle Times d’optimisation économique. Il apparaît que la part des véhicules électrifiés pourrait atteindre jusqu’à 30 % du marché automobile européen dans le scénario le plus optimiste,
  • les bénéfices environnementaux des véhicules électrifiés : le rapport souligne l’importance de l’étape de production des batteries dans le bilan environnemental global du véhicule électrique,
  • l’étude des outils de politiques publiques a montré que les programmes de mise à la casse et les aides à l’achat de véhicules électrifiés sont plus efficaces que les actions sur les taxes de carburants,
  • le développement de l’infrastructure de bornes de recharge est un facteur déterminant dans le développement du marché des véhicules électrifiés,
  • la demande additionnelle en électricité sera couverte par de nouvelles capacités et non par une moindre consommation dans les autres secteurs. »

    Simon Vinot, Benoît Chèze, Stéphane Tchung Ming et Frédérique Bouvart, IFPEN

 

Contact

Jérôme Sabathier

  • Chef du département Economie et évaluation environnementale, direction Economie et Veille