22.07.2020

2 minutes de lecture

FacebookTwitterLinkedInImprimer

Acacias, un projet du Carnot IFPEN Transports Energie, a été sélectionné par l’Ademe dans le cadre d’un appel à propositions de recherche visant à améliorer la qualité de l’air. Couplant des données d’enquêtes auprès de ménages à celles collectées avec l’application Geco air, ACACIAS sera en capacité de fournir une compréhension précise et concrète des mobilités individuelles et d’identifier les politiques publiques les plus favorables à l’environnement.

IFPEN, Cerema et Atmo Auvergne-Rhône-Alpes lauréats de Primequal

Lundi 6 juillet, l’Agence de la transition écologique (Ademe) faisait connaître les neuf projets lauréats de l’appel à propositions de recherche pour une meilleure qualité de l’air Primequal (« Qualité de l’air, changement climatique, énergie ») lancé en 2019.
Parmi les lauréats, le projet Acacias (Analyse croisée air, climat, énergie et impacts socio-économiques) rassemble IFPEN et Cerema, acteurs publics majeurs dans le domaine de la recherche et l’étude des mobilités et des aménagements, et l’observatoire agréé de surveillance de la qualité de l’air en Auvergne-Rhône-Alpes, Atmo-Aura.

Identifier les politiques publiques les plus favorables à l’environnement

Acacias vise à développer de nouvelles méthodologies, appliquées dans un premier temps au territoire de la métropole de Lyon, permettant aux villes d’identifier et promouvoir les politiques publiques liées à la mobilité les plus favorables pour l’environnement. Les émissions de polluants locaux et de gaz à effet de serre (GES) de ces politiques seront prises en compte afin d’ évaluer leurs effets sur le changement climatique et la qualité de l’air. 

Le projet vise également à identifier les effets rebonds qui leur seraient potentiellement associés, c’est-à-dire les situations où les gains environnementaux d’une technologie énergétique plus efficace sont annulés du fait d’une augmentation massive de son usage.

La base de données Geco air en renfort

La démarche d’Acacias est originale dans la mesure où elle associe aux enquêtes sur la mobilité des ménages des données de comportements collectées par l’application Geco air d’IFPEN.

La précision et la résolution élevées que permet la quantité des données GPS compléteront la représentativité statistique des enquêtes, indispensable à l’étude de territoires de grandes tailles. Ce couplage permettra ainsi d’évaluer les impacts des mesures engagées aussi bien à l’échelle locale que globale.