30.01.2024 - 01.02.2024

5 minutes de lecture

FacebookTwitterLinkedInImprimer

Les 30, 31 janvier et 1er février 2024, IFPEN et IFP School seront présents (stand 6F14) au salon Hyvolution, le rendez-vous incontournable des acteurs de l’hydrogène en France et en Europe.

Inscriptions


Pour atteindre la neutralité carbone en 2050 inscrite dans l’accord de Paris de 2015, la France s’engage à produire un hydrogène renouvelable ou décarboné et à étendre son utilisation, jusqu’ici cantonnée à la production d’engrais et de méthanol ou au raffinage des bruts en produits pétroliers. 

L’hydrogène s’est ainsi vu assigner trois objectifs dans le cadre de la stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné : alimenter le secteur des transports responsable de 27 % des émissions de GES aujourd’hui, pallier l’intermittence des énergies renouvelables au moyen du stockage d’électricité, et décarboner le secteur industriel, lui aussi très émetteur de GES.

IFPEN joue un rôle de premier plan, puisqu’il intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeurs, de la production de l’hydrogène décarboné à son stockage, en passant par son transport et ses différentes utilisations pour la mobilité, accompagnant ainsi le développement de la filière industrielle associée. En tant qu’école de l’innovation énergétique et de la mobilité durable, lFP School entend quant à elle contribuer à la construction d’une filière hydrogène décarbonée en préparant les futurs talents du secteur.

Venez découvrir les travaux et les solutions IFPEN liés à hydrogène sur le stand IFPEN 

- IFPEN travaille à développer les connaissances relatives à l’hydrogène naturel
, ainsi qu’à  proposer des méthodes de quantification des ressources éventuelles
- IFPEN sécurise le transport de l'hydrogène en résolvant les défis liés à la tenue des matériaux en présence d'hydrogène 
- IFPEN propulse la mobilité avec l'hydrogène en le convertissant en électricité embarquée pour les véhicules électriques grâce à des piles à combustible, en l'utilisant comme carburant dans des moteurs à hydrogène , ou encore en s’en servant pour produire les e-fuels, carburants de synthèse fabriqués à partir d’électricité verte