En résumé

Charles-Philippe Lienemann a obtenu son Master de l'Université de Genève (Suisse) en 1993. Il rejoint ensuite l'Université de Lausanne (Suisse) au sein du groupe de D. Perret et du Prof. J-C. Bünzli pour sa thèse de doctorat (1997) portant sur le devenir des polluants et leurs interactions avec les oxydes de Fe et de Mn et le biota dans les systèmes lacustres. Après son doctorat, il a rejoint le groupe SGS en 1998 pendant 3 ans en tant que chef de laboratoire de chimie (Wolff Environnement) à Lyon (France), dirigeant une équipe de 6 techniciens effectuant 60 analyses différentes sur des échantillons environnementaux, (sols, déchets et d'eau propre et usagée).

En 2000, il rejoint l'Institut français du pétrole (IFP) pour un poste de responsable de laboratoire élémentaire au centre de recherche de Lyon. En 2003, il est nommé responsable de laboratoire XRF / AAS / ICP avec 8 techniciens, effectuant plus de 10000 analyses par an pour la recherche et le développement d'IFPEN. Son domaine de recherche personnel est principalement basé sur la détection et la spéciation de traces de métaux dans les matrices et catalyseurs pétroliers par des techniques d'émission atomique. Il est impliqué dans différentes thèses de doctorat réalisées en interne ou en collaboration avec l'Université de Pau (France), l'Université Claude Bernard Lyon (France) et l'Université d'Alicante (Espagne) en tant que promoteur  industriel. En 2012, il passe l’habilitation à diriger la recherche à l'Université de Lyon et plus récemment en 2016, il est nommé adjoint scientifique à la Direction Physique et Analyse de l’IFPEN et anime l'un des 9 défis scientifiques d'IFPEN intitulé «Caractérisation des matériaux et fluides pour l'énergie à différentes échelles ».

Sujets de recherches
Détection et spéciation de traces de métaux dans les matrices et catalyseurs pétroliers, mais aussi biomasse et matière plastiques et polymères
Adaptation et co-développement de techniques analytiques pour les besoins de caractérisation d’IFPEN
Projets

Développement de l’imagerie LIBS pour l’analyse des catalyseurs hétérogènes (collaboration avec l’institut Lumière Matière la société ABLATOM).

Suivi de la normalisation européenne (CEN, expert français au WG27) et américaine (suivi de l’ASTM), dans le domaine de l’analyse élémentaire des carburants et catalyseurs.

Mise au point de couplages en techniques séparatives et détection atomique pour les besoins spécifiques des projets de recherche d’IFPEN

Publications

“Quantitative imaging of carbon in heterogeneous refining catalysts”, L. Jolivet, V. Motto-Ros, L. Sorbier, T. Sozinho and C.-P. Lienemann, J. Anal. At. Spectrom 2020. DOI: 10.1039/c9ja00434c

“Suitable interface for coupling liquid chromatography to inductively coupled plasma-mass spectrometry for the analysis of organic matrices. 2 Comparison of Sample Introduction Systems”, Marie Bernardin, Frédérique Bessueille-Barbier, Agnès Le Masle, Charles-Philippe Lienemann and Sabine Heinisch, Journal of Chromatography A 2019, 1603, 380, DOI:10.1016/j.chroma.2019.04.074

“ Metal and metalloid determination in biodiesel and bioethanol” Raquel Sanchez,Carlos Sanchez, Charles-Philippe Lienemann and Jose-Luis Todoli, J. Anal. At. Spectrom 2015, 30, 64, DOI: 10.1039/c4ja00202d

"Quantitative imaging of carbon in heterogeneous refining catalysts"; L. Jolivet, V. Motto-Ros, L. Sorbier, T. Sozinho and C.-P. Lienemann; J. Anal. Spectrom. 2020, DOI : 10.1039/c9ja00434c

"Suitable interface for coupling liquid chromatography to inductively coupled plasma-mass spectrometry for the analysis of organic matrices. 2. Comparison of sample introduction systems", M. Bernardin, F. Bessueille-Barbier, A. Le Masle, C.-P. Lienemann and S. Heinisch; J/ of Chromatography A 2019, 1603, 380, DOI : 10.1016/j.chroma.2019.04.074

"Metal and metalloid determination in biodiesel and bioethanol"; R. sanchez, C. Sanchez, C.-P. Lienemann and J.-L. Todoli; J. Anal. Spectrom. 2015, 30, 64; DOI : 10.1039/c4ja00202d