Zoom sur...

Vieillissement prématuré des particules : un enjeu pour le CLC
Brèves

Vieillissement prématuré des particules : un enjeu pour le CLC

L’augmentation du niveau de CO2 dans l’atmosphère et le changement climatique qui en résulte constituent une préoccupation mondiale. Malgré cela, le recours aux combustibles fossiles continue de croître, en réponse à une forte demande énergétique. Associés aux solutions de stockage et de transformation du CO2, les procédés de combustion en boucle chimique (CLC) offrent une solution de moyen terme pour réduire l’impact de la production d’énergie à partir de combustibles fossiles, voire de biomasse...
La photocatalyse, une voie lumineuse pour convertir le CO2 ?
Brèves

La photocatalyse, une voie lumineuse pour convertir le CO2 ?

Bien que le défi climatique rende urgent de limiter les émissions de CO2, certaines industries pourront difficilement s’en affranchir, comme les cimenteries ou les raffineries, qui sont à l’heure actuelle très énergivores. C’est pourquoi un intérêt fort réside dans des procédés capables de récupérer le CO2 directement émis en sortie d’usine (...), puis de le valoriser à un moindre coût énergétique. C’est dans ce contexte qu’IFPEN s’est engagé dans le développement d’une technologie...
Science@ifpen n° 46 - Sciences de la Terre et Technologies de l’Environnement
Brèves

Transport de colloïdes en milieu poreux : dépôts et colmatage

Le transport de particules colloïdales dans des milieux poreux concerne de nombreux domaines, dont les géosciences et l'ingénierie environnementale. Or les interactions particule-matrice peuvent produire la formation et l'accumulation de dépôts, avec à la clé un risque d’endommagement du milieu et d’altération de sa perméabilité (...). A IFPEN, le problème a été étudié à l’origine pour la production des hydrocarbures et concerne aujourd’hui d’autres contextes applicatifs : la géothermie et le stockage géologique du CO2...
Numéro 45 de Science@ifpen - Numéro spécial Science des données
Brèves

Conception numérique axée sur l’analyse de microstructures multi-échelles de matériaux poreux

La conception de matériaux poreux performants est un enjeu majeur pour l’efficience énergétique des procédés industriels : en catalyse, biocatalyse ou encore pour les opérations de séparation et de purification. Pour de telles applications, ces matériaux tirent leurs propriétés d’intérêt de leur microstructure particulière, comportant une grande quantité d’espaces vides organisés et connectés à l’échelle du nanomètre. IFPEN et Saint Gobain Research Provence (SGRP) se sont associés afin de se doter d’un outil facilitant à terme la mise au point de matériaux poreux optimisés en fonction d’usages donnés.
Page individuelle

Pascal RAYBAUD

Adjoint Scientifique au Directeur
Chercheur en Modélisation appliquée à la Catalyse
Pascal Raybaud est Chercheur en modélisation moléculaire appliquée à la catalyse et Adjoint Scientifique de la Direction Catalyse, Biocatalyse et Séparation d’IFP Energies nouvelles (IFPEN). Il est
CORROSION
Brèves

Plateforme Corrosion

Les activités de la plateforme « Corrosion » concernent les interactions entre des matériaux métalliques, polymères ou composites et des environnements agressifs liquides et/ou gazeux. La plateforme
Page individuelle

Antoine FECANT

Ingénieur de recherche / Chef de projet
Antoine Fécant est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole Normale Supérieure de Chimie de Lille (2004) et d’un DEA de l’Université de Lille I la même année. Il a ensuite obtenu un Doctorat de l
Page individuelle

Maira ALVES FORTUNATO

Responsable d'études R&D en Fluides Complexes / Docteur en chimie catalyse
_ Maira a réalisé sa thèse de doctorat à l’Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de l’Université Claude Bernard Lyon 1 (CNRS) et Saint-Gobain Provence Recherche sur les
Page individuelle

Jean KITTEL

Materials & Corrosion Technical Advisor, Chef de projet
Docteur en électrochimie
> 20 ans d'expérience dans le domaine des matériaux et de la corrosion. Ingénieur Matériaux de l'INSA de Lyon, 1997. Docteur en Electrochimie (Paris 6), 2001. HDR de l'INSA de Lyon, 2011. Membre
Page individuelle

Véronique LACHET

Chef de projet, physico-chimie des fluides pour l’énergie
Véronique Lachet a reçu son diplôme d’Ingénieur Chimiste (Chimie ParisTech, Paris) en 1995 et son diplôme de Doctorat en Chimie-Physique (Université Paris Sud, Orsay) en 1998. Après un court séjour