Zoom sur...

Page individuelle

Christine DALMAZZONE

Ingénieur de recherche en Physico-Chimie des Fluides Complexes -
Docteur de l'Université de Technologie de Compiègne (UTC) -
Habilitée à diriger des recherches (ED388)
Christine Dalmazzone est titulaire d'un doctorat en physico-chimie des procédés de l'Université de Technologie de Compiègne. Elle a rejoint IFP Energies nouvelles en 1991 en tant qu'ingénieur de
Page individuelle

Benoit NOETINGER

Ingénieur de recherche, docteur en physique, spécialiste transport en milieu poreux aléatoire
Benoît Noetinger est diplômé de l’Ecole Polytechnique, il est titulaire d’une thèse à UPMC (maintenant Sorbonne Université) en physique des liquides. Les travaux ont été menés au laboratoire PMMH de l
Page individuelle

Pascal RAYBAUD

Adjoint Scientifique au Directeur
Chercheur en Modélisation appliquée à la Catalyse
Pascal Raybaud est Chercheur en modélisation moléculaire appliquée à la catalyse et Adjoint Scientifique de la Direction Catalyse, Biocatalyse et Séparation d’IFP Energies nouvelles (IFPEN). Il est
Brèves

Les procédés se convertissent à la microfluidique

La diversification des ressources (charges pétrolières atypiques ou charges biosourcées) conduit à développer de nouveaux procédés de conversiona ou à rendre plus flexible l’existant. De tels
Science@ifpen n°32
Brèves

Pour les carburants aéronautiques… tout est histoire de compromis

En aéronautique, les carburants issus d’huiles végétales hydrotraitées (HEFAa) sont vus comme une alternative au jet A-1b pour réduire l’empreinte environnementale du transport aérien. Toutefois
Science@ifpen n°33
Brèves

Des simulations d’écoulement plus efficaces en s’inspirant du contrôle optimal

La simulation de l’écoulement des mélanges multiphasiques (gaz et liquide) dans les milieux poreux a des applications variées en géosciencesa mais également dans le domaine de l’ingéniérie et des
Science@ifpen n°33
Brèves

Un modèle hydromécanique pour maîtriser les fractures naturelles du sous-sol

Les fractures naturelles du sous-sol offrent aux fluides des chemins d’écoulement préférentiels. La perméabilité globale des roches qui en résulte est largement mise à profit pour la production