Zoom sur...

Page individuelle

Minh Tuan NGUYEN

Dr. Ingénieur de recherche
Minh Tuan Nguyen a obtenu son diplôme d'ingénieur à l’Ecole polytechnique de Danang (Vietnam) en 2012, et son Master à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL) et à IFP School en 2013
Science@ifpen n° 53
Brèves

L’apprentissage par transfert de connaissance pour l’optimisation des procédés

IFPEN est un leader mondial dans le développement de catalyseurs et de procédés pour la production de carburants propres. Pour que ces procédés soient eux-mêmes éco-efficients, il est nécessaire d’optimiser le couplage des catalyseurs avec les conditions opératoires, en fonction des charges utilisées et des spécifications recherchées pour les produits raffinés. Il est dès lors utile de pouvoir s’appuyer sur des modèles prédictifs quant aux performances atteintes et le recours à l’apprentissage (Machine learning) est une option intéressante dans ce cas...
Brèves

Le transfert de matière gaz-liquide-solide dans les réacteurs à lits fixes arrosés

De nombreux procédés catalytiques utilisent les réacteurs à lits fixes arrosés car ils présentent de nombreux avantages. Simples d’utilisation, ils ont de bonnes performances en termes de mise en contact des gaz, liquides et solides. Néanmoins des phénomènes complexes y sont à l’œuvre et pour les comprendre il est nécessaire de recourir à la mécanique des fluides numérique. Un travail de thèse a permis d’obtenir des résultats en accord avec les observations.
formules mathématiques sur un fond vert
Brèves

Des milli-réacteurs catalytiques plus performants : apport de l'hydrodynamique

Les réacteurs d’expérimentation à haut débit (EHD) sont de plus en plus utilisés en génie chimique pour le criblage des catalyseurs car ils présentent de nombreux avantages. néanmoins, le comportement de ces réacteurs varie beaucoup en fonction de certains paramètres (comme le rapport entre le diamètre des réacteurs et celui des particules) et il est important de bien comprendre ce type de dépendances pour garantir un fonctionnement optimal des procédés catalytiques. Un travail de thèse a permis de définir une chaîne de calcul capable de rendre compte du comportement de ces catalyseurs.
Science@ifpen n° 50
Brèves

Développement en biofilm d’une bactérie pour la production d’alcools biosourcés en C3/C4

Le marché des alcools biosourcés est aujourd’hui très majoritairement centré sur la production d’éthanol pour un usage dans les biocarburants. Les alcools en C3 et C4 sont quant à eux des molécules plateformes pour la chimie biosourcée, mais leur essor se heurte à des productivités plus faibles...
Diffusion dans les catalyseurs : un chemin souvent tortueux !
Brèves

Diffusion dans les catalyseurs : un chemin souvent tortueux !

Dans les procédés catalytiques, une phase active est nécessaire pour accélérer la transformation des molécules du fluide traité. Cet agent catalytique est la plupart du temps déposé sur un support poreux doté d’une surface interne importante, permettant d’accueillir un grand nombre de sites actifs dans un faible volume...
Page individuelle

Nicolas FERRANDO

Chef de Projet / Ingénieur de recherche
Nicolas Ferrando est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Génie Chimique (Toulouse) et d’un doctorat en Chimie de l’Université Paris XI. Il a intégré
Numéro 41 de Science@IFPEN
Brèves

Étude des garnissages pour les colonnes de traitement du gaz naturel et de captage du CO2 (HDR 2019)

Employés dans certains équipements de traitement, comme les colonnes de purification de gaz industriels, les garnissages structurés sont des empilements ordonnés de plaques métalliques ondulées qui
Page individuelle

Jean-Charles DE HEMPTINNE

Professeur IFP-School / Docteur en Génie Chimique
Jean-Charles de Hemptinne est diplômé de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL, Belgique) en 1985 avec un diplôme en génie chimique suivi d'un doctorat en génie chimique du MIT. En 2000, il a soutenu
Page individuelle

Pascal ALIX

Chef de Projet, Ingénieur de Recherche
E-mail professionnel : pascal.alix@ifpen.fr
Pascal Alix a étudié la mécanique des fluides et les transferts thermiques à l’Université Claude Bernard (Lyon I). Il a obtenu un doctorat en Génie des Procédés à l’Ecole des Mines de Saint Etienne