FacebookTwitterLinkedInImprimer

Métaux critiques et terres rares
Nos solutions

En 2025, le marché des batteries lithium-ion représentera plus de la moitié de la demande mondiale en lithium, contre près d’un tiers actuellement ; dans un marché mondial qui aura lui-même au moins doublé en taille.

Production de lithium

Le lithium fait partie des matériaux dont la demande est en forte progression et dont la production a été multipliée par trois ces dix dernières années. Initialement employé pour la fabrication des verreries et céramiques, pour les graisses lubrifiantes ou bien pour la production d’aluminium, il est aujourd’hui principalement utilisé pour répondre aux besoins du marché dans les batteries Lithium-ion des appareils électroniques ou des véhicules électrifiés.

La ressource est principalement présente dans des gisements dits “conventionnels” comme par exemple les saumures de salars d’Argentine pour lesquelles les équipes d’IFPEN ont mis au point avec ERAMET un adsorbant sélectif. Elle l’est également dans des gisements dits « non conventionnels » comme les saumures géothermales pour lesquelles le procédé a été adapté ; cette dernière méthode d’extraction vise à réduire l’empreinte carbone des technologies de la transition écologique et à développer une filière industrielle européenne de production de lithium.

« Nous avons développé, en partenariat avec Eramet, un procédé d’extraction directe du lithium innovant, compétitif et respectueux de l’environnement, adapté aux eaux des salars d’Argentine. Les ressources du gisement de Centenario-Ratones, situé dans la province de Salta, concession d’Eramet au nord-ouest de l’Argentine, sont en effet très significatives et permettent d’envisager une production industrielle d’envergure afin de répondre aux besoins du marché des batteries pour véhicules électriques, appareils mobiles, fabrication du verre et de la céramique, industrie pharmaceutique.

Salar de Centenario

Nous avons apporté au projet notre expertise en procédés, en caractérisation et en synthèse des matériaux et développé un tamis permettant de capter le lithium de manière sélective. Il a été validé en juillet 2018 dans des conditions représentatives du procédé.
 

Projet Eugeli - Eramet

Source : Eramet


Nous poursuivons notre collaboration avec Eramet et 9 autres partenaires, dans le cadre du projet européen Eugeli « European Geothermal Lithium Brines », lancé en février 2019 avec le soutien de l’EIT Raw Materials, un organisme de l’UE. Ce projet d’une durée de 3 ans, vise à développer un pilote qui utilise un matériau de captage sélectif du lithium. Dans ce cadre nous avons adapté le tamis, développé précédemment pour les eaux des salars d’Argentine, pour une utilisation dans les eaux géothermales du bassin rhénan. Au premier semestre 2021 du lithium a été extrait de saumures géothermales lors d'essais menés en Alsace, sur le site pilote de production d’électricité par géothermie de Rittershoffen, exploitée par Électricité de Strasbourg, co-pilote du projet. Il s’agit d’une première mondiale !  »

Philibert Leflaive

 

Philibert Leflaive, chef de projet, IFPEN
 

Étude Électrification du parc automobile mondial et criticité du lithium à l’horizon 2050

IFPEN a réalisé, en partenariat avec l’Ademe, une étude prospective sur les dynamiques de l’offre et de la demande de lithium à partir de différents scénarios d’électrification du parc automobile mondial à l’horizon 2050.
 

« Dans cette étude, nous :

  • posons les enjeux de la criticité du marché du lithium,
  • établissons un historique de ce marché et une analyse de sa restructuration récente face à la demande dans le secteur de la mobilité,
  • proposons une modélisation prospective à horizon 2050 du marché.
     

Notre étude conclut qu’à long terme, si le risque de disponibilité du lithium d’un point de vue géologique est limité, d’autres formes de vulnérabilités sont à craindre quant à son approvisionnement : économique, industrielle, géopolitique et environnementale. »
 

Emmanuel HACHE

Emmanuel Hache, ingénieur en économie, IFPEN


 

Consulter le rapport du projet Étude économique, énergétique et environnementale pour les technologies du transport routier français (E4T) dont est issue l’étude du la criticité du lithium.

 

Métaux critiques et terres rares

 

IFPEN :
Décryptages > Les métaux dans la transition énergétique

 

 

 

 

Contacts

Slavik Kasztelan

  • Responsable des programmes : "Pétrochimie" et "Nouveaux marchés technologiques".

Jérôme Sabathier

  • Chef du département Economie et évaluation environnementale, direction Economie et Veille