FacebookTwitterLinkedInImprimer

Métaux critiques et terres rares
Nos solutions

En 2025, le marché des batteries lithium-ion représentera plus de la moitié de la demande mondiale en lithium, contre près d’un tiers actuellement ; dans un marché mondial qui aura lui-même au moins doublé en taille.

Production de lithium

Les ressources du gisement de Centenario-Ratones, situé dans la province de Salta, au nord-ouest de l’Argentine, sont très significatives et permettent d’envisager une production industrielle d’envergure.
 

« Nous avons développé, en partenariat avec Eramet, un procédé d’extraction directe du lithium innovant, compétitif et respectueux de l’environnement, adapté aux eaux des salars d’Argentine.

Nous avons apporté au projet notre expertise en procédés, en caractérisation et en synthèse des matériaux et développé un tamis permettant de capter le lithium de manière sélective. Il a été validé en juillet 2018 dans des conditions représentatives du procédé. Le pilote, testé sur le site d’Eramet à Trappes pendant six mois, sera déménagé en 2019 sur site à 4 000 m d’altitude, à proximité de la concession du groupe en Argentine. Le lithium produit à partir de 2021 permettra de répondre aux besoins du marché des batteries pour :

  • véhicules électriques,
  • appareils mobiles,
  • fabrication du verre et de la céramique,
  • industrie pharmaceutique.
     
Salar de Centenario


Nous poursuivons notre collaboration avec Eramet et 9 autres partenaires, dans le cadre du projet européen Eugeli « European Geothermal Lithium Brines », lancé en février 2019 avec le soutien de l’EIT Raw Materials, un organisme de l’UE. Ce projet d’une durée de 3 ans, vise à développer un pilote qui utilise un matériau de captage sélectif du lithium. Dans ce cadre nous adaptons le tamis, développé précédemment pour les eaux des salars d’Argentine, pour une utilisation dans les eaux géothermales du bassin rhénan. Il sera testé sur le site pilote de production d’électricité par géothermie de Soultz-sous-Forêts en Alsace»

Vincent Lecocq

Vincent Lecocq, chef de projet, IFPEN


 

Étude Électrification du parc automobile mondial et criticité du lithium à l’horizon 2050

IFPEN a réalisé, en partenariat avec l’Ademe, une étude prospective sur les dynamiques de l’offre et de la demande de lithium à partir de différents scénarios d’électrification du parc automobile mondial à l’horizon 2050.
 

« Dans cette étude, nous :

  • posons les enjeux de la criticité du marché du lithium,
  • établissons un historique de ce marché et une analyse de sa restructuration récente face à la demande dans le secteur de la mobilité,
  • proposons une modélisation prospective à horizon 2050 du marché.
     

Notre étude conclut qu’à long terme, si le risque de disponibilité du lithium d’un point de vue géologique est limité, d’autres formes de vulnérabilités sont à craindre quant à son approvisionnement : économique, industrielle, géopolitique et environnementale. »
 

Emmanuel HACHE

Emmanuel Hache, ingénieur en économie, IFPEN


 

Consulter le rapport du projet Étude économique, énergétique et environnementale pour les technologies du transport routier français (E4T) dont est issue l’étude du la criticité du lithium.

 

Métaux critiques et terres rares

 

IFPEN :
Décryptages > Les métaux dans la transition énergétique

 

 

 

 

Contacts

Slavik Kasztelan

  • Responsable des programmes : "Pétrochimie" et "Nouveaux marchés technologiques".

Jérôme Sabathier

  • Chef du département Economie et évaluation environnementale, direction Economie et Veille