FacebookTwitterLinkedInImprimer

Bassin
Nos atouts


Deux filiales dédiées à l’industrialisation de logiciels :
 

Beicip-Franlab

Logo BeicipBeicip-Franlab réalise des études techniques et technico-économiques pour l’industrie du pétrole et du gaz et commercialise des logiciels de géosciences développés par IFPEN. Beicip-Franlab intervient dans plus de 100 pays au profit de compagnies nationales et internationales et de gouvernements, de l'exploration à la gestion des réservoirs. Ses logiciels de modélisation de bassin et de simulation des réservoirs de nouvelle génération sont des références mondiales.
 

TECH’advantage

Logo TechAdvantageFondée en 1992, TECH’advantage a développé une expertise dans les domaines de l’architecture logicielle, de la modélisation, de la visualisation 3D, du calcul scientifique et des technologies internet, acquise dans l’industrialisation de logiciels dans le domaine des géosciences.

 


L’ensemble des logiciels développés par IFPEN sont rassemblés au sein de la solution intégrée OpenFlow Suite™. Elle fournit une gamme de modules logiciels, liés de manière transparente et regroupés dans un ensemble de flux de travail rationalisé et orienté workflow. Cet ensemble comprend les techniques les plus avancées en modélisation de bassin, en caractérisation et simulation de réservoir, ainsi que des services transverses. Cette suite logicielle regroupe les applications TemisFlow™, DionisosFlow™, FracaFlow, PVTFlow, PumaFlow, CougarFlow™ et EasyTrace et est commercialisée par Beicip-Franlab.

Dans le domaine de l’exploration de bassin, IFPEN réunit un large panel de compétences et expertises reconnues qui vont des géosciences (géologie, sédimentologie, géochimie, modélisation géologique) aux sciences physiques, mathématiques (méthodes numériques) et informatique (calcul haute performance, conception de logiciels, etc.). Cet éventail se double d’une approche intégrée multi-échelle et multiphysique des phénomènes étudiés, et d’une mise en synergie de ces compétences du domaine expérimental jusqu’au domaine numérique. Cela permet d’assurer le lien entre les données collectées de manière expérimentale et les outils de modélisation : essais expérimentaux, interprétation puis intégration dans les outils de modélisation qui reproduisent le comportement des phénomènes.

IFPEN dispose d’équipements de laboratoire qui permettent de mieux comprendre et conceptualiser les processus géologiques. IFPEN a, par exemple, acquis une expérience de plus de 30 ans dans la réalisation de modèles analogiques avec un appareillage d’expérimentation motorisé sous un scanner permettant de créer des modèles numériques. Le phénomène observé à l'échelle du laboratoire, sur de courtes durées, est la représentation du phénomène géologique se déroulant sur des durées géologiques (cinématique des failles et les mécanismes de la déformation). Ces expériences permettent de comparer des géométries naturelles avec des géométries expérimentales mais également de comprendre l'influence de paramètres géométriques et mécaniques sur un champ de déformation.  IFPEN a obtenu de nombreuses données sur les contextes structuraux différents et a su développer dans le même temps la capacité à les interpréter.
 

GeoAnalog scanner

>> Voir la  fiche GeoAnalog™ (juillet 2018, en anglais)

Dans le domaine du calcul haute performance (HPC), IFPEN travaille au développement de nouveaux simulateurs de façon à augmenter la performance des simulations dans diverses applications géosciences, notamment en modélisation de bassin. Ces simulateurs de nouvelle génération sont développés sur la plateforme Arcane co-développée avec le CEA. Cette plateforme HPC permet d’optimiser les performances sur les grands calculateurs parallèles, de gérer la complexité des données pour des maillages 3D non structurés, et grâce à sa conception avancée orientée objet, elle présente d’avantageuses caractéristiques de flexibilité et de modularité dans la construction des logiciels de simulation. Elle nous permet de garantir l’efficience des développements de simulateurs (puisqu’elle rend possible le partage et la capitalisation entre nos briques logicielles) ainsi que la performance et la pérennité de nos codes (puisqu’elle repose sur une plateforme HPC dont l’adaptabilité permet de suivre les évolutions).

Les bassins sédimentaires et les réservoirs d’hydrocarbures explorés par l’industrie pétrolière et gazière sont de plus en plus complexes. Or, leur bonne connaissance est indispensable pour obtenir des taux de succès élevés en exploration ainsi que pour minimiser les risques. L’utilisation de logiciels de modélisation permet de caractériser les bassins et les réservoirs et de simuler la migration des fluides afin de minimiser les risques liés à l’exploration pétrolière (modélisation de bassin) et maximiser la production de pétrole et de gaz (modélisation de gisement). L'enveloppe géologique modélisée peut être très variable : en modélisation de bassin, il s’agit de modéliser à la fois l’évolution de phénomènes géologiques se déroulant sur des durées géologiques et l’évolution des fluides associés (hydrocarbures, CO2, H2S, eau), tandis qu’en modélisation réservoir le modélisation géologique est statique, plus limitée dans l’espace et plus précise et l’évolution des fluides se déroule sur quelques dizaines d’années. Les technologies développées par IFPEN répondent à ces besoins.

Nos compétences dans le domaine des géosciences s’étendent de la compréhension des phénomènes à l’échelle nano et microscopique jusqu’à la modélisation à l’échelle du bassin.
 

Contact

Vincent Richard

  • Responsable des programmes : "Modélisation de bassin", et "Soutien à la transition énergétique".