FacebookTwitterLinkedInImprimer

RÉCUPÉRATION AMÉLIORÉE (EOR)
contexte et enjeux

La dépendance aux carburants fossiles restera forte au niveau mondial à l’horizon 2030-2040, selon les prévisions actuelles. Développer des technologies d’exploration et de production des hydrocarbures toujours plus performantes et propres est donc crucial. Dans un contexte où la mise en œuvre de la transition énergétique s’accélère et où le marché pétrolier reste tendu, l’industrie pétrolière est confrontée à la nécessité :

  • de réduire les coûts,
  • de renforcer l’innovation pour produire plus et de manière plus éco-efficiente.
     

La récupération améliorée des hydrocarbures (EOR pour Enhanced Oil Recovery) permet d’augmenter le potentiel et la durée de vie des champs pétroliers. L’enjeu est considérable car 1 % d’augmentation de la production de pétrole correspondrait à deux ans de consommation mondiale actuelle. Il existe trois principales techniques d’EOR : 

  • chimique par injection de polymères et de tensioactifs,
  • par injection de gaz ou de mousse,
  • thermique par injection de vapeur.

     

35 %, c'est le taux de récupération moyen des gisements au niveau mondial
15 à 20 %, c'est le potentiel d’augmentation que représente l'utilisation des techniques d’EOR.

Accompagner les compagnies pétrolières à designer leurs champs jusqu’au déploiement full field avec des techniques d’EOR innovantes afin d’augmenter le taux de récupération des réservoirs et mieux valoriser les eaux de production.

IFPEN, pionnier dans l’EOR, avec des capacités de laboratoire de pointe, s’est associé à deux autres leaders internationaux dans leurs domaines respectifs au sein de l’Alliance EOR : Beicip Franlab (expert en études et conseil en ingénierie de réservoir) et Solvay (expert mondialement reconnu sur la formulation chimique). L’Alliance EOR propose une offre commune sur tous les types d’EOR, de l’EOR chimique à l’EOR thermique.

Dans une optique de développement écoresponsable, IFPEN apporte aussi des solutions sur la gestion du cycle de l’eau : la séparation des fluides, le traitement et la réinjection des eaux.

Nos solutions

Nos réseaux

Nos atouts

 

Contact

Jean-François Argillier

  • Responsable des programmes : "Procédés EOR", et "Cycle de l’eau".