FacebookTwitterLinkedInImprimer

Métaux critiques et terres rares
Nos réseaux

Projet ANR GENERATE

Si les politiques de transition énergétique diminuent théoriquement et progressivement la dépendance aux producteurs d’énergies fossiles, elles créent de nouvelles dépendances à d’autres ressources. Parmi elles, les métaux critiques.

« La composante géopolitique des nouvelles politiques énergétiques et des investissements dans les énergies renouvelables est peu explorée. C’était tout l’objectif du projet Generate (Géopolitique des énergies renouvelables et analyse prospective de la transition énergétique), un projet ANR réalisé en collaboration avec l’Iris : étudier le futur de la géopolitique de l’énergie dans le contexte de la transition bas carbone. Notre analyse porte sur les principales conséquences géopolitiques d’une diffusion des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial ; parmi elles, l’évaluation de la criticité des matériaux utilisés dans les technologies de la transition énergétique. Nous proposons un outil d’aide à la décision dans la mise en place des politiques énergétiques et climatiques au niveau international. »

Emmanuel Hache, chef du projet Generate, IFPEN (2018 - 2020)

 

Métaux critiques et terres rares

 

IFPEN :
Décryptages > Les métaux dans la transition énergétique

 

 

 

Contacts

Slavik Kasztelan

  • Responsable des programmes : "Pétrochimie" et "Nouveaux marchés technologiques".

Jérôme Sabathier

  • Chef du département Economie et évaluation environnementale, direction Economie et Veille
Emmanuel HACHE

Emmanuel HACHE

Économiste-Prospectiviste, département Économie et Évaluation environnementale, Direction Économie et Veille