FacebookTwitterLinkedInImprimer

Carnot IFPEN Transports EnergieMOTORISATIONS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES     
Contexte et enjeux

Au niveau mondial, le secteur du transport représente 23 % du total des émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour les réduire, le recours à l’énergie électrique s’intensifie :
 

  • sur tous les segments de marché :
    • véhicules particuliers : de la voiture sans permis au véhicule Premium,
    • véhicules de transport de personnes et de marchandises : des bus aux poids lourds en passant par les engins agricoles ou de chantiers,
  • dans tous les pays,
  • suite au dieselgate, on assiste à l’accélération des développements et de la mise sur le marché de véhicules 100 % électriques, en complément de l’offre hybride.
     

L’électrification des transports permet en outre de :

  • réduire significativement les émissions de polluants locaux et de CO2,
  • améliorer le bilan énergétique, grâce par exemple à la récupération de l’énergie de freinage.
     

Les efforts technologiques à produire concernent :

  • les stockeurs électrochimiques (batteries) et leur contrôle,
  • les machines électriques et leur électronique de puissance associée (onduleurs et contrôle),
  • l’électrification de fonctions du groupe motopropulseur comme le turbocompresseur,
  • les systèmes de récupération d’énergie, basés sur des cycles de Rankine (ORC) par exemple, pour valoriser l’énergie thermique perdue dans le circuit de refroidissement ou les gaz d’échappement,
  • les systèmes intégrés de prolongation d’autonomie comme les micro-turbines ou les piles à combustible.
     

Une réduction drastique des prix de vente, le déploiement d’infrastructures de recharge rapide et le développement de politiques publiques incitatives pour augmenter les parts de marché sont les trois principaux défis à relever pour que l’électrique devienne une alternative pérenne et massive au thermique dans le parc automobile mondial.
 

Les véhicules électriques pourraient représenter de 6 à 9 % du parc mondial en 2030 (contre moins de 1% en 2016) – Source Foley.

véhicules électrifiés, ventes et parts de marchés 2013-2017
Le nombre de véhicules électrifiés dans le monde (100 % électriques + hybrides rechargeables) a été multiplié par 20 entre 2011 et 2017, pour atteindre une part de marché de 1,3 %.

 

Promouvoir une mobilité « zéro émission de polluants »
grâce à des technologies à haut rendement énergétique : 
c’est la stratégie d’IFPEN en matière d’électrification des systèmes et des composants.

Nos solutions

Nos réseaux

Nos atouts

  

Contacts

Adlène Benkenida

  • Responsable du programme "Composants et chaînes de traction"

Stéphane Henriot

  • Responsable du programme "Stockage et systèmes énergétiques"